As de coeur

Je te demande pardon 

Nous avons tous à différents moments de la journée nos petites tensions, nous avons du mal à entretenir des rapports sereins avec certaines personnes. Le ressentiment et la rancune s’accumulent et peuvent gâcher notre énergie et notre humeur.

Le pardon est universel. Il n’appartient ni à la religion, ni à une communauté quelconque, il n’est pas néfaste en lui même. A tous ceux qui ont une mauvaise image du pardon, demandez-vous si cette mauvaise image est-elle liée au pardon lui-même, ou à autre chose, à une contrainte. Quelle qu’en soit la raison, changer de regard sur le pardon, laisser vos croyances de côté.

Définir ce qu’est le pardon et surtout ce qui n’est pas. Il n’est pas une obligation, une contrainte ou une politesse…

Comprendre que le pardon est différent du lâcher-prise, différent de l’acceptation ou de tout autres choses, car il ne nous touche pas de la même manière, il ne nous touche pas aux mêmes endroits.

Accorder son pardon repose sur une démarche personnelle et spirituelle et non sur une démarche morale et sociale.

Les études ont démontrer que les gens qui avaient du mal à pardonner développent des maladies : ulcères à l’estomac, tensions dans les épaules et même certains cancers. De manière générale, l’espérance de vie est diminuer de cinq à six ans.

C’est pourquoi il s’agit d’une décision importante à prendre pour améliorer sa vie !

《 Le pardon ne change pas le passé, mais il élargit le futur. 》

Le pardon est un moyen de se libérer pleinement de ses ressentiments. En modifiant notre façon d’agir et de penser, il est possible de pardonner et de reprendre une relation apaisée avec soi-même et avec les autres.

Comment faire ? 

Il existe différentes manières. L’une d’entre elle est《 Le don du pardon 》méthode développer par M. Olivier Clerc.

Celui-ci défini le pardon comme : 

《 La guérison du cœur 》

C’est de celle-ci dont je veux vous parler. Car vous pouvez la pratiquer seul ou avec quelqu’un et même en groupe. Vous pouvez également la faire spontanément ou la préparer à l’avance. Vous pouvez la répéter dans une semaine, dans un et six mois… aussi souvent que vous en ressentez le besoin.

C’est de celle-ci dont je veux vous parler parce qu’elle procure des véritables prises de consciences, de véritables questionnements et libérations.

Le danger c’est de vouloir pardonner pour manifester sa supériorité envers l’autre. On ne pardonne pas aux autres, on se laisse prendre par le pardon.

Le pardon authentique peut être l’aboutissement d’une réflexion sur ce qui ce passe en moi et également en l’autre, qu’est ce qu’on cherche à faire de bien ? Une véritable prise de conscience face à la blessure de l’autre et face à sa blessure à soi. C’est presqu’une démarche empathique.

Dire 《 Je te demande pardon 》ce n’est pas nécessairement dire 《 Je te demande pardon pour ce que tu m’as fait ou dit 》ce n’est pas excuser l’autre. C’est dire《 Je te demande pardon de me servir de ton image pour alimenter mes croyances… 》

Vous pouvez la faire le matin pour bien démarrer la journée, le soir pour l’apaiser ou en journée dans un moment de calme. 

Comme ça…

S’installer confortablement, fermer les yeux, respirer.

Prendre son temps 

Imaginer une présence bienveillante, chaleureuse, une lumière ?

Penser à quelqu’un avec qui vous avez des tensions, avec qui la situation n’est pas fluide, voir un peu contrarier, difficile…

Choisir de penser à une seule personne pour concentrer son attention vers celle-ci et uniquement celle-ci dans un premier temps.

A quelqu’un avec qui vous avez besoin de vivre en paix.

Cela peut-être son compagnon ou sa compagne, un parent, un collègue…

Laisser venir 

Laisser le s’installer

Lorsque celle-ci est parfaitement là 

Dire 《 Je te demande pardon 》

Penser aux groupes sociaux, cela peut être des politiques, des personnages…

Laisser les visages venir 

Dire 《 Je te demande pardon 》

Visualiser tout ce que vous croyez 《plus grands que vous 》cela peut faire référence à l’univers ou la nature . 

Dire《 Je te demande pardon 》

Regarder soi même , soi enfant. 

Cesser de vous juger 

Dire 《 Je te demande pardon 》

Doucement ouvrir les yeux 

Doucement 

Lorsque vous aurez fini, ne jugez pas votre réaction, tout le monde est différent et réagit différemment.

Ce n’est ni moins bien, ni mieux que quelqu’un d’autre.

Donner du sens à ce qui vous est venu. Évaluez, décidez et agissez. Se poser des questions ouvertes : Pourquoi ? Comment ? Quand ? Quoi ? Qui ?

Vous êtes peut-être tout simplement redevenu vous-même, vous pouvez choisir de passer à autre chose plus sereinement.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Je te demande pardon  »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s