As de trèfle

Album de senteurs : La terre 

J’ai loupé le coche, comme on dit ! Pourtant je lui avais rendu visite, au détour d’un détour d’une balade sur la blogosphère, mais faute d’inattention ou bien de temps, je ne m’était pas aventurer davantage sur le blog, c’est seulement en découvrant le texte de Elle a 40 ans que je découvre ce nouveau rendez-vous proposer par le blog A l’encre bleu lavande, sans doute la qualité des écrits des premières participantes ici et  m’amène à errer dans mes pensées bien avant que je découvre le billet qui est à l’origine de cette initiative, le thème proposer me demande un petit effort, peu importe le défi me plaît…

《 La terre 》

Ils fondent sous la langue et partout se diffuse une douce saveur. L’odeur est tenace, elle embaume, elle est le reflet de ces instants premiers, ceux qui les ont vu naître…

Avant ça, ils crépitent dans la poêle, la cuillère en bois s’agite, c’est presque prêt, c’est presque prêt, je m’impatiente…

J’ai 8 ou 9 ans, je cours dans la cuisine, dans la salle à manger, maman s’exaspére, elle me demande d’aller chercher du persil, de suite je me calme et je m’exécute car un sentiment de satisfaction s’empare de moi, je comprends que c’est la fin.

Nous nous étions lever à l’heure des poules, tout était prévu depuis la veille, mes parents aiment l’organisation contrairement à moi, contre toute attente, je ne me fais pas prier pour sortir du lit, moi qui habituellement aime flâner le week-end. Je pense à ces géants de cent ans, je pense à la texture de la mousse en bas du tronc des arbres que je ne manquerai pas de détacher, au plaisir de la découverte, car elle est là la motivation qui m’amène à m’extirpé de mon sommeil.

La découverte, celle de l’endroit tout abord, au bout du chemin, je prends le temps un instant de contempler cette nature qui n’est jamais la même, ils sont pourtant là, solidement enraciné comme l’odeur dans la cuisine…

Selon l’endroit, l’heure et l’humeur, nous nous aventurions directement au sein de la forêt ou bien sur le chemin d’herbes et de terre.

Des cèpes, des chanterelles, des pied de mouton ou bien des girolles, c’est dans ces multiples saveurs que je pense aux senteurs, à celle de la terre.

Nous les assaisonnons de persil, les accompagnons de pommes de terre, eux aussi viennent de la terre.

Celle du potager de mon père, celle qui fait pousser les lilas et les marguerites, complice du soleil et de l’eau. Je pourrais vous parler de l’odeur des blés…

Je regarde mon fils endormis dans mes bras et je me demande quels souvenirs gardera-t-il de la terre de son enfance ? Car la vie continue et la Terre tourne autour du soleil.

Première page de mon album des senteurs, dans un prochain thème que pourriez-vous dire de l’odeur de nos petites têtes blondes, celle de l’innocence ?

Publicités

8 réflexions au sujet de « Album de senteurs : La terre  »

  1. Quelle belle surprise! Merci d’avoir participé avec ce billet plein de saveur. J’en ai l’eau à la bouche. Le thème suivant est « viennoiseries ». J’espère qu’il t’inspirera tout autant 🙂

    J'aime

  2. un beau défi…j’aime l’odeur des champignons, j’adoooore les cuisiner pour mieux les manger…Ne les connaissant absolument pas et effrayée par le risque de me tromper, je ne les ramasse pas mais me promenant souvent dans les bois autour de chez moi j’en aime les diverses odeurs de terre, suivant les météos, me rappelant d’autres forêts , jurassiennes, où, enfant, j’accompagnais mon père qui lui s’y connaissait fort….ainsi je passe chez toi et d e ton plat d e champignons qui sent la terre, de tes souvenirs à toi, arrivent les miens, qui étaient endormis et renaissent en te lisant

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s