As de trèfle

La vérité 

Premier apéro 2017

Le mercredi 8 février

Thème

« …, cette drogue dure »

Oui, ça commence fort. Rien de mieux qu’une petite confession pour créer des liens.

Dis-nous tout ami(e) cosmique, parle nous de la plus drôle, de la plus intime, de la plus intense de tes addictions.

 « Le macramé, cette drogue dure », qui te fait te relever la nuit,

à moins que ce ne soit le chocolat, l’amour, la lecture ou les flageolets.

Raconte-nous, tout est permis…

– Par Aileza –

Tout est permis, tout est permis… mais quand même !

Comme c’est dur d’en parler…

Cela fait quinze mois que ça dure, ça commence à l’heure du bain, ça continue dans la journée, à la plage l’été ou à la piscine, à l’heure du thé, pendant les repas à la petite cuillère le soir et même certaines nuits.

C’est la troisième fois, la première fois, c’était il y a huit ans et trois mois et demi… malgré la rechute je pensais être sur la voie de la guérison, puis la nouvelle à tout chambouler.

J’ai replongé, ça me poursuit, ça me colle à la peau et quelquefois ça m’épuise, je m’exquive au petit coin.

Mais comment pourrais-je m’en passer ? Cette odeur remplie d’émotions, si sucré, si suave… plus intense que le chocolat et même le café, je n’ai qu’à fermer les yeux pour qu’elle me revienne.

Je n’ai pas de chats, mais ils peuvent être tout aussi joueurs, à faire Ha dada, Ha dada !!! Des éclats de rires aux éclats de voix. Et tout aussi doux, surtout avec le sourire à se blottir dans les bras.

Alors oui, j’ai essayé de m’en sortir, j’ai pris des bols d’air à m’en saouler, à regarder le ciel étoilé, je suis sortie chanter, j’ai écrit, j’ai recherché des informations, j’ai lu des livres, j’ai même cru que l’écriture, la lecture ou internet étaient devenus ma drogue, mais ce n’était rien a côté de cet opium puis j’ai découvert.

Que je n’étais pas la seule ici, que ce problème touchait même les hommes, dans Spécimen.

Parce que oui la vérité, c’est que je ne suis plus la même depuis que je suis devenue maman et que ceux qui sont à l’origine de tous ces changements physiques et psychiques, sans qui rien n’aurait été possible ce sont mes enfants ma drogue, ces petits êtres uniques plein d’espoir.

Ma participation pour 《 Les apéro cosmique 》de Aileza du blog la cacahouète cosmique.

Publicités

6 réflexions au sujet de « La vérité  »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s