As de coeur

Je quitte mes mauvaises habitudes.

Cette semaine je quitte mes peurs, mes regrets, mes doutes et par dessus tout il faut que je quitte mes mauvaises habitudes.

Nos mauvaises habitudes revêtent tout un tas de formes différentes et touchent des domaines aussi divers que variés de notre quotidien.

Une chose est sûre cependant : s’en débarrasser est une nécessité, une étape vers l’épanouissement individuel.

Ces réflexes que nous considérons comme abusifs sont le fruit d’une certaine tolérance personnelle et d’un manque d’objectivité.

Les mauvaises habitudes limitent notre liberté au quotidien (en nous privant de ressources, en entraînant de la procrastination…) et sont souvent à l’origine de conflits remettant en cause nos capacités relationnelles.

Les bonnes habitudes sont tout ce qui nous avantage et nous rapprochent de nos objectifs.

Alors si chacun a ses petits vices cachés, il est temps de les nommer, pour mieux les affronter et les réduire au stade de mauvais souvenirs !

La voilà donc, notre priorité du jour : trouver le moyen de se libérer des comportements nocifs et destructeurs que nous adoptons sans réelle justification.

1. Assumer sa responsabilité face à ses mauvaises habitudes.

Quelles que soient ces actions que vous répétez sans cesse et que vous savez néfastes pour votre existence, le premier réflexe est bien entendu de ne pas les enterrer, les ignorer, les minimiser.

C’est certainement que si vous voulez dire adieu à vos mauvaises habitudes, vous allez devoir clairement vous intéresser à mettre en lumière leur impact sur votre capacité à remplir vos objectifs personnels et commencer, dès aujourd’hui, à assumer la responsabilité de vos actes.

2. Définir une ligne de conduite pour éradiquer nos mauvaises habitudes

Le principe est simple : si vous voulez arrêter de faire quelque chose qui semble pourtant inévitable (du fait que votre volonté soit quasi absente), vous devez toujours garder en tête la principale raison vous poussant à vouloir changer.

Cette prise de conscience, bien qu’évidente, n’est pas toujours facile à développer, surtout dans le temps… tout dépend de votre effective volonté de corriger vos défauts.

Avant de vous lancer dans une tentative désespérée d’évolution, mon conseil est donc de trouver une raison, que dis-je, LA raison indiscutable qui vous permettra de vous accrocher à ce désir de « réforme » (la santé de vos proches, l’exemplarité vis-à-vis des enfants…).

3. Repérez les signes de la matérialisation de vos mauvaises habitudes

La plupart du temps, la matérialisation de nos mauvaises habitudes se déroule selon un schéma établi.

Ce dernier se baserait sur une envie (ressentie comme un besoin), comblée par une habitude, donnant accès à une récompense, même si celle-ci est éphémère.

C’est en réalité au moment où l’envie se fait sentir que vous devriez agir : tentez alors de bouleverser votre routine : sortez faire un tour, appelez un ami de longue date, commencez une activité physique…

Vous devez sortir de votre esprit la nécessité de vous adonner à vos mauvaises habitudes, et ce, quand elle semble être à son paroxysme.

Un autre moyen serait celui de limiter l’accessibilité physique aux objets de vos désirs.

4. Trouvez l’envie derrière le désir  

Selon le psychologue Jacques Salomé, « derrière toute peur, il y a un désir » et « Il est donc possible de reformuler une peur, en exprimant le désir ou le besoin qui en est à l’origine ». Et derrière le désir, il y a une envie. Si derrière la peur de s’engager dans une relation, il y a un désir d’indépendance et de liberté, peut être que s’il est ignorer, ce désir se traduit toujours par le même schéma, créant votre mauvaise habitude. En reconnaissant votre désir, vous pouvez choisir d’autres critères de recherches pour combler ce besoin. Par exemple, si cette personne reconnaître qu’elle a besoin de liberté, au lieu d’avoir peur de s’engager, elle pourra en discuter avec son partenaire, afin de prendre soin de ses désirs pour se libérer de ses peurs et de ses envies de fuite. Ainsi, elle pourra s’engager avec un compromis entre les besoins de chacun.

5. Engagez-vous pour un mois

30 jours est tout ce dont vous avez besoin pour créer une habitude permanente. Passez-y moins de temps que cela et la nouvelle alternative pourrait ne pas être assez câblée dans votre esprit. Plus de temps et tout échec à s’y tenir sont en général un échec de stratégie, pas de durée.

6. Remplacez ce que vous perdez

Vos habitudes remplissent des besoins. Quand vous les faites soudainement changer, vous pouvez, sans y faire attention, ne plus satisfaire certains besoins. Avant que vous ne fassiez de changement, écrivez tous les bénéfices que vous obtenez actuellement de votre mauvaise habitude, et soyez sûr qu’ils soient toujours présent dans votre nouvelle habitude.

Lorsque vous aurez appris à reconnaître vos désirs, vous êtes en mesure de multiplier les expériences pour prendre soin de vos souhaits et ainsi casser vos mauvaises habitudes.

7. Commencez petit

Changer les habitudes n’est pas une question de volonté, mais de patience et de stratégie. Ne vous attendez pas à réviser vos habitudes alimentaires, sportives ou de pensées en un jour. Attaquez-vous à une habitude à la fois.

8. Connaissez les bénéfices

Visualisez de manière claire dans votre esprit quels sont les bénéfices qu’il y a à changer. Si faire un changement semble bien rationnellement, mais que vous ne le ressentez pas comme bien, il ne tiendra pas dans la durée. Les émotions ont plus de pouvoirs que beaucoup d’entre nous ne le conçoivent.

9. Ecrivez-les

Winston Churchill a dit : “Les plans sont inutiles, planifier est inestimable”. Ecrire les engagements que vous prenez vous aider à clarifier à la fois ce que vous désirez et comment vous comptez vous y prendre.

10. Visualiser

Une technique de PNL. Visualisez-vous en train d’accomplir la mauvaise habitude. Ensuite visualisez-vous en train de repousser la mauvaise habitude et d’accomplir une habitude alternative. Enfin, finissez cette séquence avec une image de vous-même dans un état d’esprit très positif. Visualisez-vous en train de prendre la cigarette, visualisez-vous en train de la jeter et de claquer des doigts, enfin visualisez-vous en train de courir et de respirer librement. Faites-le plusieurs fois jusqu’à ce que vous y pensiez automatiquement au moment où vous êtes tenté d’accomplir la mauvaise habitude.

11. Utilisez le “Mais”

Un thérapeute connu de changements d’habitudes m’a parlé une fois de cette grande technique pour changer de mauvaises habitudes de pensées. Quand vous commencez à avoir des pensées négatives, utilisez le mot “mais” pour les interrompre. “Je ne suis pas bon à cela, mais si j’y travaille je peux devenir meilleur avec le temps”.

12. Connaissez la douleur

Ressentez ce qu’il adviendra de vous si vous ne changez pas. Utilisez votre imagination pour améliorer l’image des résultats que vous obtiendrez si vous ne faites rien.

13. Trouvez des modèles

Commencez à passer du temps avec des personnes qui vivent de la manière dont vous voulez vivre. Joignez des groupes et trouvez des mentors qui ont déjà mis en place les habitudes que vous voulez suivre. Ils peuvent vous apporter une aide inestimable en vous procurant les encouragements positifs et la guidance dont vous avez besoin.

14. Soyez consistent

Essayez de garder autant d’aspects que possible de votre habitude sous contrôle afin de vous conditionner. Pendant le premier mois ne faites pas juste du sport plusieurs fois par semaine, mais chaque jour. Faites les choses au même moment et avec la même manière de la faire pour vous assurer que votre habitude tienne.

15. Faites le simple

Les habitudes devraient être composées de une ou deux règles, pas 20. Si votre plan ressemble à un Accord de Licence Utilisateur de Microsoft, il est probablement trop long. Faites-en sorte que les changements soient simples afin qu’il soit plus facile d’y adhérer.

16. Rappelez-vous

Développer vos moyens mnémotechniques. Utilisez des métaphores. Ecrivez des affirmations ou tout ce dont vous avez besoin pour rester consistant. Répétez-vous cela aussi souvent que nécessaire, au début et à la fin de la journée, afin de les intégrer en mémoire.

17. Motivez-vous

Restez motivé quand les choses deviennent difficiles. 

18. Réduisez vos objectifs

Utilisez vos habitudes pour atteindre vos objectifs. Réduisez votre objectif d’être riche à des habitudes d’investissement, de frugalité et d’entreprenariat.

19. Ne recherchez pas la perfection

Concentrez-vous sur les habitudes qui sont importantes et minimisez celles qui ne le sont pas. J’ai changé beaucoup d’habitudes majeures, mais j’ai aussi appris à laisser des problèmes mineurs demeurer si m’en débarrasser me distrait du grand plan d’ensemble.

20. Faites le maintenant

Vous attendez ? Le meilleur moyen d’apprendre à changer ces habitudes entêtées dans votre vie est de pratiquer. Faites un changement maintenant et dans un mois vous pourriez avoir un manière totalement nouvelle de vivre.

Défi lancé par Agoaye

Publicités

3 réflexions au sujet de « Je quitte mes mauvaises habitudes. »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s