As de coeur

Cette semaine je réalise 

Dans ma vie, j’ai réalisé que les rencontres que nous faisons ont toutes une raison d’être, même si elles peuvent être parfois difficiles à comprendre pour nous, rien n’arrive par hasard, tout à raison d’être, quelque soit les circonstances.

Réaliser ce que la vie à a nous apprendre sur les grandes questions existentielles, l’essentiel dans la vie, est d’être à l’aise, authentique et de se sentir bien.

Parfois , nous vivons les mêmes événements que certaines personnes, cependant, nous réalisons les choses différemment.

Parfois, nous sommes surpris lorsque nous réalisons que certaines personnes nous voient comme ils nous voient, nous réalisons alors que leur réalité est différente de la notre.

Je réalise parfois que ce qui était vrai parfois il y a quelques années , mois , semaines, jours, heures et même parfois quelques minutes  s’est à l’instant de maintenant ou d’après transformer, et n’est donc plus le même.

Parfois, les personnes qui nous entourent, nous aident à réaliser grâce à leurs simples présences, l’importance de… lâcher-prise, de l’exemple, de la communication, du langage et du fonctionnement du cerveau ( ou plutôt sa compréhension ), du non-verbale, des émotions et de l’interprétation de ce que nous en avons selon les éléments de ce que nous en connaissons, de nos expériences, notre personnalité ou nos valeurs dans les choix de la vie ordinaire et de la non-violence, elles nous font réaliser l’importance d’accompagner plutôt que d’imposer.

En réalité, peut importe ce que nous faisons, nous réalisons lorsque nous nous investissons.

Ce que nous réalisons dépend surtout de notre volonté à réaliser.

Songer à se soucier de son propre accomplissement est peut-être la meilleure chose à faire en ces temps incertains. En temps de crise, seuls comptent l’essentiel et le sentiment de suivre son élan vital. Plus le monde qui nous entoure est dur, plus il nous est nécessaire de nous battre pour devenir ce que nous voulons être. Reste à savoir ce pour quoi nous sommes faits. Sonder notre désir sans nous laisser aveugler. Choisir entre les envies qui se bousculent. Passer à l’action, puis ne pas se perdre en route. « L’homme n’est rien d’autre que son projet, il n’existe que dans la mesure où il se réalise », écrit le philosophe Jean-Paul Sartre dans L’existentialisme est un humanisme (Gallimard). Osons l’aventure, maintenant. En grec, ne l’oublions pas, krisis signifie aussi « opportunité ».

Anne Laure Gannac
(psychologie magazine )

J’ai compris qu’il y avait une différence parfois entre apprendre et savoir, entre apprentissages et réalisations, entre vivre et être vivante.

J’ai réalisé que réaliser quelque-chose au profond de mon coeur, de mon âme se n’est pas seulement comprendre que cela voulais dire également ressentir, que cela passe par une autre sensibilité, c’est passer d’un état à un autre.

C’est reconnaître un décalage des espoirs que nous entretenions et la réalité.

Parfois, dans la vie nous ne réalisons pas très bien ce qu’il nous arrive.

Puis tout d’un coup, cela nous frappe comme une évidence, ou s’initie doucement, avec des hypothèses et des doutes.

Réaliser mentalement n’est pas suffisant, mais parfois réaliser mentalement permet d’agir comme une évidence vers ce qui nous semble le plus juste.

Certains témoignages, nous font réaliser qu’il n’est pas trop tard pour être ce que nous voulons être, plus juste, plus empathique, plus tolérant ou juste nous-même, plus authentique !  

Lorsque je lis un roman, parfois je réalise que je n’aurais pas réagi comme le personnage ou bien que tel ou tel situations est plus ou moins facile à vivre.

Parfois, il ne suffit pas de lire quelque chose pour réaliser ce que cela veut dire, il est nécessaire de comprendre comment celle-ci s’applique dans notre réalité.

Parfois c’est qu’après coup que nous réalisons, parfois c’est suite à la réaction des autres.

Je réalise par exemple, que le ton de ma voix fut plus sévère que je ne l’aurai voulu, il y a un décalage entre réalité et ce que j’aurai voulu.

Réaliser c’est comment avoir, prendre une conscience nette de la réalité d’un fait, se le représenter clairement dans tous ses détails, correspondant à notre expérience ou à celle des autres, à notre ressenti et nos émotions, à la façon dont nous nous en souvenons, et celle dont nous le transmettons, de notre état d’esprit.

Faire passer à l’état de réalité concrète ce qui n’était que virtualité : Des désirs difficiles à réaliser.

Concrétiser quelque chose : Cette maison réalise son rêve.

Exécuter quelque chose, en être l’auteur, le maître d’œuvre : Réaliser un exploit, lorsque je faisais du judo, je voulais gagner, je réalise aujourd’hui que cet état d’esprit a aussi quelque chose de négatif.

Convertir un bien en argent liquide : Réaliser son capital pour acheter de l’or.

Je réalise que certaines définition me demande plus de réflexion que d’autres comme celles qui suivent :

《 Réunir en soi toutes les caractéristiques de quelqu’un, de quelque chose : Écrivain qui réalise le type du romancier.

Procéder à la réalisation d’un film ou d’une émission de télévision ou de radio.
Effectuer la réalisation concrète d’une unité linguistique.

Compléter, en les notant ou en les exécutant, les accords indiqués seulement par des chiffres.》

En attendant, j’ai encore quelques rêves à réaliser et je vous en souhaite tout autant !

Défi lancé par Agoaye, « cette semaine je réalise »

Source de certaines définitions Larousse

Publicités

3 réflexions au sujet de « Cette semaine je réalise  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s