As de pique

En voiture clic clac 

Simone Louise de Pinet de Borde des Forest, généralement dite Simone Louise des Forest ou simplement Simone des Forest, est une pilote automobile française, née le 7 mars 1910 à Royan (Charente-Maritime) et morte le 15 novembre 2004 à Vichy (Allier).

Elle est l’une des premières femmes à avoir eu son permis de conduire en France, en 1929, puis participe à des courses automobile dès 1930.

Biographie

Née à Royan en 1910, de parents aisés (son père était capitaine de cavalerie), elle passe la première partie de sa vie au château de Fontorte, dans l’Allier. Elle obtient son permis de conduire en 1929 à l’âge de 19 ans, faisant d’elle une des premières Françaises à l’avoir.

Un an après son permis, elle court sa première épreuve sportive automobile, la course de côte de la Baraque, près de Clermont-Ferrand. Elle entame ensuite une carrière de pilote automobile professionnelle, bousculant ainsi les préjugés de l’époque, participant à de nombreuses courses automobiles et à des rallyes jusqu’en 1957, sans avoir le moindre accident au cours de sa carrière.

En 1931, elle participe à la course Paris-Vichy, pour laquelle sa mère est sa copilote. En 1934, elle concourt au Rallye de Monte Carlo avec son amie Fernande Hustinx au volant d’une Peugeot 301. Partie de Bucarest en Roumanie, les deux femmes rallient la Principauté de Monaco après un voyage de 3 772 km et de nombreuses péripéties, racontées dans un carnet de voyage tenu et illustré par Simone Louise des Forest elle-même, et gagnent la Coupe des Dames. En 1935, au même Rallye de Monte Carlo, associée à Odette Siko, elle remporte la deuxième catégorie au volant d’une Triumph.

De nouveau associée à Odette Siko en 1937, ainsi qu’à Hellé Nice et Claire Descollas, elle effectue du 19 au 29 mai des essais de vitesse sur l’autodrome de Montlhéry, sponsorisés par les huiles moteur Yacco. Sous l’égide d’Odette Siko, et malgré sans doute l’ambiance tendue due à l’hostilité de Simone des Forest et de Claire Descollas à l’égard d’Hellé Nice, le quatuor bat 25 records du monde, dont certains tiennent encore de nos jours.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle conduit un camion de la Croix-Rouge. Par la suite, elle participe d’ailleurs au championnat de France des Routiers, qu’elle termine à la 10e place.

Admirée des plus grands – dont, semble-t-il, Fangio lui-même – elle se consacre ultérieurement à l’aviation civile. Elle est aussi l’une des premières femmes à ouvrir une auto-école en 1950, où elle enseigne pendant 25 ans.

Elle épouse Ernest Bernard en 1973, à l’âge de 63 ans. Elle décède le 15 novembre 2004 à l’âge de 94 ans. Elle n’a pas d’enfant.

Expression populaire « En voiture Simone ! » 

Son nom est associé à une expression populaire française : « En voiture Simone ! », dont il existait d’abord une version plus longue : « En voiture Simone, c’est moi qui conduis, c’est toi qui klaxonnes ! »

La version courte de cette expression a été grandement popularisée par le jeu télévisé Intervilles, diffusé sur l’ORTF à partir de 1962. Guy Lux et Léon Zitrone, deux présentateurs célèbres de l’époque, animaient l’émission, chacun défendant avec plus ou moins de bonne foi les couleurs des deux villes qui s’affrontaient au cours d’épreuves diverses. Une troisième animatrice, Simone Garnier, était chargée d’arbitrer les deux parties. Guy Lux a assuré un regain de popularité à cette réplique dont il est souvent prétendu qu’il en est le créateur alors qu’elle lui est bien antérieure.

Livres « En voiture Simone ! « 

Pendant des années, on a encensé la voiture. Aujourd’hui, quelle hypocrisie de l’accuser de tous les maux et prétendre que l’on peut s’en passer ! Que représente donc la voiture dans le coeur des Français ? Une seconde maison ? Une bulle ? Un lieu de méditation ou de confidence ? Un simple objet utilitaire qui permet de se déplacer d’un point A à un point B ou un formidable instrument de liberté ? Isabelle Monrozier ouvre un débat politiquement incorrect. Elle nous fait partager avec humour et sensibilité sa tendresse pour la voiture et l’automobiliste qui est tour à tour piéton, cycliste et adepte des transports en commun. En voiture Simone ! est l’occasion de se pencher sur cet univers clos, ce vrai lieu de vie avec ses ébats amoureux, ses scènes de ménage, ses moments partagés en famille… Cela grâce à de nombreuses anecdotes glanées dans la littérature, la chanson, le cinéma ou au cours d’interviews de personnalités comme Stéphane Bern, Xavier Bertrand, Isabelle Autissier… Tous racontent une histoire dans laquelle vous vous reconnaîtrez !

« En voiture Simone  » est également un roman d’Aurélie Valognes.

Née en 1983 à Chatenay-Malabry, auteure française de littérature contemporaine, elle publie son premier roman, Mémé dans les orties, en juillet 2014 en auto-édition puis chez Michel Lafon, qui se vend à plus de 300 000 exemplaires et fut traduit dans plusieurs pays (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Corée, Chine, Slovénie…).
La version éditée au Livre de poche sera un des best-sellers de l’année 2016.

En 2016 sort son second roman, Nos adorables belles-filles, aux éditions Michel Lafon. Ce roman est renommé En voiture, Simone lors de sa parution au Livre de Poche en 2017.

Son dernier roman Minute, Papillon ! est publié en Avril 2017 par les éditions Fayard Mazarine.

En voiture Simone — théâtre de Luc Tartar , mise en scène de Sarah Sandre
Editions Lansman, 2006
Texte finaliste du prix de littérature dramatique des collégiens 2007

En voiture Simone est une commande du Théâtre d’Arras.

Simone gît sur le macadam, victime d’un accident de la circulation. Police. Hôpital. Coma. Simone est-elle condamnée à passer le reste de sa vie en petite voiture ? Pendant son sommeil, elle entrevoit ses cinq sens qui se sont incarnés pour lui redonner le goût d’être debout…

La presse :

«Pièce intelligente et loufoque à souhait (en dépit de la gravité apparente de la situation), construite sur des dialogues vifs et teintés d’une absurdité légère, ponctuée d’amusantes chansonnettes.»

En voiture Simone ! de Lagny-Philippon Didier

3 à 15f.–3 à 9h. (6 interprètes minimum) ; décor : tout se passe autour d’une voiture ; durée : 1 h 15

Une comédie à saynètes incisive et drôle à souhait ! A travers les personnages de Simone, la pièce est un portrait réaliste et acerbe du comportement de nos contemporains. C’est sans doute en voiture que s’expriment le mieux nos doutes, nos joies, nos trahisons et nos exaspérations… Simone est touchante, attachante, énervante, étonnante et joyeuse…

En voiture Simone ! est une comédie de 1974 – Grande Bretagne de Roy Boulting

Pendant la seconde guerre mondiale, une maison close aux pensionnaires anti-nazis, vont tout faire pour aider la résistance. Et pour ce, les jeunes « belles de nuit » tuent les hauts gradés de l’état major Allemand lors de leurs visites galantes.

Avec Peter Sellers, Lila Kedrova, Curd Jürgens

 » C’est toujours un plaisir de retrouver Peter Sellers dans une de ces petites comédies des seventies, dont les gags ne volent pas haut certes, mais l’ensemble est sympathique. »

En voiture Simone ! Pourquoi ma vieille voiture pollue moins qu’une neuve ?

En voiture Simone ! 

Adaptation en série (50 x 3 mn) du blog à succès de Franck Pelé http://www.envoituresimone.fr

Créé en mai 2010 par Franck Pelé, En Voiture Simone est une vraie pépite du web. Le blog a été récompensé par le Golden Blog Award du Meilleur Espoir. Depuis sa création, Franck Pelé a écrit près de 600 épisodes d’En Voiture Simone. Le teaser a été sélectionné aux BA de Série Series en 2016 et le projet a été sélectionné pour être pitché lors du Digital short form series pitch: drama pendant l’édition 2017 du MIP TV.

En Voiture Simone c’est un peu la rencontre entre “Mad Men” et “Un gars, une fille”

La série 

La singularité principale de l’adaptation réside dans le parti pris suivant : Simone et Raoul s’aiment et s’embrouillent des années 50 à aujourd’hui, sans jamais vieillir. Ils sont là pour incarner différentes façons d’être ensemble dans différentes époques, toujours marquées par des objets, des modes, des tournants historiques qui décuplent l’intérêt notamment visuel. Ce concept permet d’avoir un recul intéressant sur les relations homme – femme vues à travers le prisme des changements de mentalité. L’amour est intemporel. Et ses galères aussi.

2 épisodes pilotes ont été produits par RR3 FILMS, écrits par Franck Pelé et réalisés par Nicolas Fogliarini.

« En voiture Simone s’inscrit résolument dans la comédie et plus précisément dans un humour malicieux dont les dialogues tirent toute leur richesse. Jeux de mots, anachronismes, fausses pistes, tout est fait pour que le spectateur retrouve ce que les lecteurs du blog ont apprécié. »

En voiture Simone ! est une pièce de théâtre  joué par la Compagnie Ayoye.

En voiture Simone ! 

Lolita Picco signe une jolie collection de cartes postales reprenant nos plus belles expressions françaises qui nous sont chères, sur fond de photo vintage et d’illustrations graphiques et colorées. Alors « En voiture Simone » !? nous fait voyager dans l’espace et le temps avec ce côté vintage et la carte postale ne déroge pas à la règle avec sa jolie traction avant. Elle est imprimée sur un papier épais de 350 grammes.

On avoue tout : on a complètement craqué pour l’originalité et ce côté vintage qui se dégage des créations de Lolita Picco.

​Le Clic Clac est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine… 

RDV proposer par la tortue Martine

Source : Wikipedia 

Publicités

10 réflexions au sujet de « En voiture clic clac  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s