As de pique

Voyage, voyage ! 

Ce mois-ci, je vous offre du jasmin, une invitation au rêve et au voyage.

Je vous emmène, fermez les yeux et écoutez les échos du vent, ils vous transmettent les battements d’un coeur qui aime.

S’imprégner des ambiances, observer, sentir les vieilles pierres, les effluves d’ici et d’ailleurs, écoutez le bruissement des arbres, les oiseaux, le va et vient des vagues, l’océans qui vous invite à suivre son rythme, son chemin et à venir découvrir.

Faire le tour du monde, ou simplement aller au coin de la rue et mesurer se moment magique de découverte, aller à la rencontre de l’Histoire.

La force de la nature peut être aussi menaçante qu’éblouissante. De la porte de l’enfer, en passant par les vagues lumineuses et les pierres mouvantes, la Terre recèle de fascinants phénomènes, fabuleux, insolites, merveilleux, lumineux.

Levez les yeux au ciel

Ces nuages undulatus asperatus sont condensés et plutôt épais, prennent la forme d’ondulations ressemblant à des vagues. Ce type de nuage est encore peu étudié, mais il pourrait être en lien avec les orages ou à un autre phénomène connu sous le nom d’effet de foehn.

Ces nuages appelé pyrocumulus se forment au-dessus de sources de chaleur intense, par exemple lors de feux de forêt, explosions, éruptions volcaniques, etc. Ils peuvent également se développer au-dessus de cheminées industrielles ou autres sources de chaleur et de particules fines.

Un nuage lenticulaire se forme souvent au sommet ou en aval des pics montagneux alors qu’une masse d’air est forcée en altitude à cause du relief et ne permet pas à l’humidité de se condenser plus bas. Leurs présences indiquent aussi généralement l’arrivée du Mistral ou encore de la Tramontane.

Ces nuages sont d’autant plus rare que l’on n’en connait pas l’origine ! Ils se forment exclusivement en Australie près d’une petite ville : Burketown.

Les nuages Mamma. Il s’agit en fait de poches de nuages qui se forment à la base d’un gros nuage. C’est un phénomène naturel rare qui se produit lorsque l’air et les nuages sont à des taux d’humidité différents.

Un pilier de lumière est un photométéore, ou une traînée de lumière blanche, se formant par temps froid et pouvant être observé à la verticale au-dessus et au-dessous du Soleil ou de la Lune, grâce à sa réflexion dans de minuscules cristaux de glace en suspension.

La foudre volcanique peut se former lorsque les particules de cendres et de poussières expulsées par le volcan, se chargent d’électricité avec la chaleur. Formant de l’électricité statique avec la friction, celle-ci se libère à travers les éclairs.

Ce petit coin de Catatumbo du Venezuela est la destination rêvée si vous voulez soigner votre phobie de l’orage. Ici, 140 à 160 nuits par an, l’orage gronde et la foudre tombe à un rythme effréné (280 éclairs par heure pendant 10 heures). Vous êtes prévenus.

Les Arcs circumhorizontaux, est un phénomène atmosphérique optique à l’apparence d’un arc-en-ciel linéaire situé sous le Soleil. Ce type de phénomène est aussi appelé à tort arc-en-ciel de feu, ou fire rainbow, un terme qui aurait été inventé par un journaliste de l’état de Washington en 2006.

La région de Hverir est une zone géothermique exceptionnellement active. À Namafjall-Hverir en Islande, de la vapeur d’eau qui se forment grâce au mélange de l’eau et de la poussière environnante lorsque l’eau bout, elle se faufile dans la croûte terrestre à pleine vitesse pour ensuite jaillir sous la forme d’une colonne de fumée blanche. Combinée aux aurores boréales, le spectacle est éblouissant.

Le rayon vert ressemble un titre de Blake et Mortimer alors que pas du tout. Il s’agit d’un phénomène d’optique très rare qui se manifeste au lever ou au coucher du soleil et qui fait apparaître un point vert en son sommet pendant quelques secondes.

C’est un arc-en-ciel qui se forme dans du brouillard plutôt que dans de la pluie et qui absorbe presque toutes les couleurs ce qui lui donne sa pâle lueur blanche.

Gryfino certainement la ville la plus ancienne de Pologne, à quatre kilomètres au sud de la ville se trouve une étrange forêt de pins. On y trouve environ 400 arbres ayant une forme très particulière. L’âge des arbres varie entre 60 et 80 ans, et on ne connaît pas la raison exacte de cette extravagance de la nature. Peut-être y a-t-il eut une intervention humaine à l’origine pour obtenir cette courbure du tronc.

Les pénitents de neige (ou de glace) sont des colonnes de neige ou des lames pointues dressées vers le ciel. Les pénitents sont formés par la fonte plus ou moins importante de la neige à certains endroits, principalement à cause de différences au niveau de la surface neigeuse. Des colonnes de glace finissent par se former avec le temps, mais la taille varie énormément.

Lorsque l’air ambiant est plus froid que l’eau, des cristaux de glace peuvent se former donnant naissance à un éblouissant spectacle de champs de glace en fleurs.

Ce phénomène naturel résulte de la combinaison de la température, du vent et du soleil qui ont fait craquer la glace en surface et lui permettent d’arborer cette couleur. Le lac Baïkal en Sibérie contient plus de 20% de l’eau douce liquide de la planète.
D’une profondeur moyenne de 700 mètres, il atteint par endroit plus de 1500 mètres et a une surface de plus de 31 000 km².

De gigantesques quantités de méthane sont bloquées sous le sol et les lacs gelés (notamment en Russie). Il s’agit d’ailleurs là d’un potentiel danger en cas de trop grand réchauffement climatique (le méthane participe à l’effet de serre 28 fois plus que le CO2).

Les glaciers striés 

Ces cheminées volcaniques se forment dans l’arctique notamment où il s’agit en fait de conduits volcaniques d’où s’échappent les gaz et qui sont simplement recouverts de neige !

Les Brinicle appelé également le « doigt glacé de la mort », ce phénomène est un écoulement d’eau salée qui se fige au fur et à mesure qu’il plonge profondément dans l’océan. Il gèle et forme une stalactite sous forme de trainée blanche. C’est un phénomène particulièrement compliqué à constater puisqu’il faut immerger beaucoup d’appareils submersibles, équipés de caméra haute définition, en eau profonde pendant plusieurs jours.

Un Maelstrom est un tourbillon qui se forme à certains endroits et qui peut aspirer nageurs et petits bateaux. Le plus puissant connu est situé à Saltstraumen en Norvège.

Lors de la dernière période glaciaire s’est formé une immense grotte calcaire. Quand la température de la planète s’est réchauffée les caves ont été inondées et la grotte submergée avant que son toit ne s’effondre. En résulte cet immense trou bleu au Belize, lieu de plongée préféré de Cousteau et à l’origine de quelques images impressionnantes.

Les poissons volants

Ce lac canadien situé près de Osoyoos en Colombie Britannique, est un lac très singulier. Lorsqu’il s’évapore, il laisse des traces de toutes les couleurs et des mini-lacs différents suivant la minéralisation de l’eau. Un phénomène géologique à voir !

Un superbe phénomène sur la plage aux Maldives ! Il s’agit en fait de micro-organismes qui peuplent l’eau sur la plage et qui brillent comme des petites étoiles dans l’eau. Un magnifique spectacle !

Phénomène naturel étrange sur l’un des lacs Gipslendskih en Australie. Cette lumière bleue  est le résultat de micro-organismes.

Les orgues basaltiques sont des formations rocheuses qui surprennent par leur taille et leur régularité. On en trouve dans le monde entier mais la Chaussée des Géants en Irlande est sûrement leur manifestation la plus impressionnante.

Juste avant l’explosion d’un geyser, on peut observer les étranges couleurs que prend le jet.

Certains lacs ont une telle salinité qu’ils transforment parfois les animaux environnants en pierre lorsqu’ils meurent. Impressionnant !

Détrompez-vous, il ne s’agit pas d’une coulée de lave se jetant de la falaise El Capitan, mais bien d’une chute d’eau. Le phénomène, qui se produit vers la mi-février et qui ne dure que quelques minutes par jour pendant 2 semaine, est en fait le résultat d’un alignement particulier avec la lumière du Soleil. Les chutes d’eau du Horsetail au parc national Yosemite, flamboient donc, grâce à cet éclairage précis au moment du coucher de soleil.

Il s’agit d’un échappement de gaz enflammé et qui brûle en permanence depuis 1971. Un trou similaire a brûlé pendant plus de 4000 ans en Irak dont il est même fait mention dans l’Ancien Testament !

Les « Boulders » de Moeraki. Oeufs de dinosaures fossilisés, paniers à anguilles transformés en pierre lors d’un naufrage mythologique, ou météorite extraterrestre, les rochers sphériques néo-zélandais de Moeraki ont longtemps interloqué locaux et touristes. Selon les scientifiques, il s’agirait de dépôts de calcites lentement accumulés sur des noyaux de boue fossilisée. Ces boules rocheuses sont un étrange spectacle que vous pouvez observer sur la plage KoeKohe. Pendant des dizaines de millions d’années, ces boules de sédiments ont roulé sur le plancher océanique pour se retrouver sur ces plages.

Ce phénomène est encore peu connu. Il s’agit de rochers qui laissent des traces derrière eux au fil des années. Un phénomène qui n’a trouvé d’explications que récemment, suite à une expérience de l’institut d’océanographie Scripps de San Diego. Ce serait en fait le vent qui pousse les pierres pendant la période froide où une fine couche de glace recouvre la zone. En Californie, où elles ont été observées dans la Vallée de la Mort.

Un rocher vivant au Chili gît au fond de la mer. Constituée de pierres et de morceaux calcaires issus des squelettes de coraux, elle renferme une multitude de colonies animales et végétales. Elle sert aussi à l’épuration des aquariums marins tropicaux.

Le relief Danxia s’étend sur plusieurs provinces du sud-est de la Chine. Danxia vient de danxiá dìmào qui veut dire « relief de nuages pourpres ». Datant du crétacé ces formations géologiques sont de fins dépôts sédimentaires ayant des teneurs minérales différentes ce qui leur donne une couleur différente. Ces formations sont un endroit exceptionnellement coloré !

L’écorce d’eucalyptus, dans certains cas, peut avoir une vaste gamme de couleurs différentes quand celle-ci mûrit. De vert pâle à bleu en passant par violet et orange pour ensuite devenir marron comme une écorce classique. Cette sorte d’arbre est originaire des Philippines mais elle est également cultivée en France.

Gryfino certainement la ville la plus ancienne de Pologne, à quatre kilomètres au sud de la ville se trouve une étrange forêt de pins. On y trouve environ 400 arbres ayant une forme très particulière. L’âge des arbres varie entre 60 et 80 ans, et on ne connaît pas la raison exacte de cette extravagance de la nature. Peut-être y a-t-il eut une intervention humaine à l’origine pour obtenir cette courbure du tronc.

Un champignon de forêt fluorescent fait briller cette forêt dans la nuit !

Baptisé « Fly Geyser », cet endroit merveilleux se trouve à environ 32 kilomètres au nord de Gerlach-Empire, dans le comté de Washoe, au Nevada. Il s’agit d’un geyser, une source d’eau chaude qui jaillit par intermittence en projetant à haute température et à haute pression de l’eau et de la vapeur.

Ce désert (l’un des plus arides au monde) recèle de belles surprises ! En effet, lorsqu’une quantité suffisante de pluie s’abat sur celui-ci, des régions entières fleurissent ! La pluie active en fait des bulbes enfouis sous terre pendant de longues périodes.

En février 2016, les visiteurs dans la Vallée de la Mort aux États-Unis, ont pu admirer un spectacle étonnant; une étendue de fleurs dans ce désert. Cette floraison exceptionnelle (comprenant une vingtaine d’espèces) n’est toutefois pas la première, le phénomène avait déjà été observé en 2005 et 1998. Ce Super Bloom a pu voir le jour en raison des précipitations records tombées au cours des mois précédents.

Élargissez votre horizon où à travers lui il existe bien d’autres phénomènes naturels… 

Puis souriez, car tout le monde connaît ce langage, alors vous croiserez des regards bienveillant qui vous raconteront des histoires. 

Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #10 du moi créé par Egalimère. Chaque mois, elle nous propose un article sur un thème prédéfinis. Pour lire les autres participations, allez sur ce lien : https://egalimere.fr

Publicités

10 réflexions au sujet de « Voyage, voyage !  »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s