As de pique

Clic Clac Au fil des pots 

Mathilde Le Mancq

Entre les créations colorées de Mathilde Le Mancq et son atelier, c’est une balade tout en contraste que nous vous proposons. Vous la retrouverez les 5&6 août dans les allées du Marché de Potiers !

Présentation 

Après une année en art appliquée, deux CAP, un tournage et un décor, une formation pour adultes au centre Toute Terre Normandie à Bolbec, c’est un centre de formation privé géré par le GRETA du Havre et de plusieurs stages, la jeune femme commence son activité professionnelle dans un atelier tremplin à Prévelles, géré par l’association La Céramique à Prévelles et Tuffé, en 2017 elle quitte la résidence et installe son atelier dans l’Orne.

« Je travaille le grès décoré aux engobes de porcelaine sous glaçure transparente. Je propose une petite gamme utilitaire illustrée de personnages satiriques, de petits monstres colorés ou de champignons. Une autre partie de mon travail gravite autours de dessins plus élaborés. Ils sont inspirés de films, de photographie de mode ou de bandes dessinées, assemblés sur des pièces décoratives en patchwork, ils côtoient d’autres pièces de puzzle; motifs géométriques ou morceaux en relief avec ou sans travail d’émail.
Je prépare moi-même mes engobes et mes émaux, je cuis à haute température aux alentours de 1300°C au gaz en oxydation la plupart du temps. »

Dans un entretien réalisé le 15 novembre 2014 à la résidence de la Pucelle (Prévelles), elle raconte comment lui est venu sa vocation de devenir céramiste

« Cela remonte à pas si longtemps que cela. C’est grâce à une série policière dont un des personnages était interné contre son gré dans un hôpital psychiatrique et faisait des petites statuettes avec des messages cachés dessous. J’ai trouvé ses statuettes très sympas et je me suis dit, cela doit être facile de faire les mêmes, parallèlement je faisais des reproductions d’icônes orthodoxes pour des copines et je m’intéressais aux frises des palais orientaux… J’ai acheté un livre et là, j’ai découvert la température de cuisson. Je me suis rendue compte que cela ne se faisait pas dans un four de cuisine (rire), cela allait être plus compliqué. Peu de temps après, je suis rentrée en stage chez un potier et j’ai commencé tout de suite la formation. Depuis deux ans tout s’est enchainé très rapidement.
Pour moi, la céramique est un support idéal, j’aime beaucoup dessiner, peindre et la céramique permet justement de rendre plus surprenantes mes créations. »

Elle déclare avoir beaucoup aimé les travaux de Cristine Bath, les créations de Philippe Ménard et être très impressionnée par les poteries de l’Atelier Saint Hubert.

Mathilde Le Mancq – Rai (61)

Site internet

Page Facebook   

Photographies

Lien vers l’interview complète 

Tous les 1er week-end d’août depuis 2001 l’association Morogues au Fil des Pots organise le Marché de Potiers de Morogues, prés du village de céramistes de La Borne, dans le Berry. Près de 30 exposants pour un week-end sous le signe de l’argile et de la bonne humeur !

Site internet Au fil des pots 

Page Facebook Au fil des pots 

​Le Clic Clac est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine… 

RDV proposer par la tortue Martine  

Publicités

3 réflexions au sujet de « Clic Clac Au fil des pots  »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s