As de pique

Vassily Kandinsky 

Composition VIII 

Vassily Kandinsky (en russe : Василий Васильевич Кандинский, Vassili Vassilievitch Kandinski), né à Moscou le 4 décembre (22 novembre) 1866 et mort à Neuilly-sur-Seine, le 13 décembre 1944, est un peintre, graveur, théoricien de l’art, poète et dramaturge russe, naturalisé allemand puis français.

Considéré comme l’un des artistes les plus importants du xxe siècle aux côtés, notamment, de Picasso et de Matisse, il est un des fondateurs de l’art abstrait : il est généralement considéré comme étant l’auteur de la première œuvre non figurative de l’histoire de l’art moderne, une aquarelle de 1910 qui sera dite « abstraite ». Certains historiens ou critiques d’art ont soupçonné Kandinsky d’avoir antidaté cette aquarelle pour s’assurer la paternité de l’abstraction, au motif qu’elle ressemble à une esquisse de sa Composition VII, de 1913.

Cette aquarelle, qui serait le premier tableau abstrait au monde, a soulevé controverses et discussions, et suscité bien des thèses contradictoires. Deux tendances s’opposent : celle qui la date réellement de 1910, et qui l’inclut dans une série d’études pour Composition VII, celle qui rejette cette datation et la rapproche des œuvres et du style de 1913. Plaident pour cette dernière thèse le format inhabituel et trop grand pour l’époque, et surtout une inscription tardive de cette œuvre dans le registre manuscrit que tient régulièrement Kandinsky à partir de 1919.

Théorie de l’art

Les analyses de Kandinsky sur les formes et sur les couleurs ne résultent pas de simples associations d’idées arbitraires, mais de l’expérience intérieure du peintre qui a passé des années à créer des peintures abstraites d’une incroyable richesse sensorielle, à travailler sur les formes et avec les couleurs, observant longuement et inlassablement ses propres toiles et celles d’autres artistes, constatant simplement leur effet subjectif et pathétique sur son âme d’artiste et de poète d’une très grande sensibilité aux couleurs.

Vidéo 

Gloire posthume

À partir de la mort de Vassily Kandinsky, et durant une trentaine d’années, Nina Kandinsky n’a cessé de diffuser le message et de divulguer l’œuvre de son mari. L’ensemble des œuvres en sa possession ont été léguées au Centre Georges-Pompidou, à Paris, où l’on peut voir la plus grande collection de ses peintures.

Vidéo de l’artiste à l’oeuvre 

Nina Kandinsky créa en 1946 le prix Kandinsky « destiné à couronner la recherche de jeunes peintres dans le domaine de l’abstraction », et décerné pour la première fois à Jean Dewasne.

Des oeuvres inspirantes

Vidéo d’animation 

Source blog 8 faces

Le concepteur turc, Sinan Buyukbas a créé ce vibrant, en 3D, un hommage à Wassily Kandinsky.

Créé en tant qu’expérience pour explorer la couleur et le style du peintre russe, chaque lettre est composée à l’aide de Macon Cinema 4D et V-Ray.

Individuellement, sur les plinthes, les formes ludiques peuvent être imaginées comme des sculptures impossibles ou des jouets pour enfants, alors qu’ils sont regardés ensemble, le mot semble terrifiant.

D’autres photos ici 👈 

La mode Kandinsky 

Cassie Stephens 

Cassie Stephens est une professeur d’art de Nashville dans le Tennessee.

Elle a costumisé une série de robes inspirées de célèbres œuvres d’art.

Source Cassie Stephens

Tumiila 

Tumisola Lageda alias Tumiila est une styliste basée à Bromley au Royaume-Uni.

De père architecte et de mère dentiste qui admire la mode. Tumisola grandi dans un milieu créatif.

« Sans la mode, le monde serait terne. »

Inspirée par Zac Posen, Stephane Rowland, Alexander McQueen et Gianni Versace.

Elle participe à la Celebration of Young Designer Awards 2011 avec son vêtement inspiré par les œuvres de l’artiste Wassily Kandinsky. 

« J’ai choisi Kandinsky parce que j’adore les couleurs vives, les formes et la forme, alors je pensais que son travail serait parfait pour moi, car ses pièces montrent une gamme de contraste, de géométrie et de couleur. »

Source Tumiila 

Ariel Adkins

Depuis 2010, l’artiste américaine Ariel Adkins dévoile sur les réseaux sociaux son habilité à mêler peinture et mode. C’est sur Internet qu’elle expose son talent pour concevoir des pièces vestimentaires inspirées de célèbres œuvres d’art.

Source Konbini

La chaise ambidextre 

Tresenvespa Studio design espagnol nous présente Kandinsky, une chaise illusion voir ambidextre…

Jeu de jambes, de reflets, de miroir, cette création entièrement réalisée en contreplaqué semble défier la stabilité en inversant ses deux pieds. Cette inversion insuffle un véritable mouvement à la structure, l’utilisateur en fonction de son angle de vue est déstabilisé…

Les lignes droites et tranchantes sont volontairement soulignées par une variation de couleur, vert pour l’enesmble, orange pour les tranches…

Source blog esprit design 

Une voiture 

Source hdarts

Le tableau du samedi 

《 Le samedi, on présente un seul tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plait ou nous émeut, ou nous trouble.

Et voilà.

Vous n’avez pas fait les beaux arts ? Moi non plus
On parle d’émotions,
deux mots sur le peintre,
et on partage
dixit mamazerty

On s’inscrit (ou pas) à la communauté là :

https://www.over-blog.com/community/le-tableau-du-samedi-de-lady-marianne

Publicités

14 réflexions au sujet de « Vassily Kandinsky  »

  1. je connais bien les oeuvres qui ont été exposées dans la salle Kandinsky de l’ancien musée des Beaux Arts de Nantes et j’attends la fin de l’invasion des vacanciers pour faire connaissance avec le nouveau musée des Arts ouvert fin Juin, j’ignore si les tableaux de ce peintre s’y trouvent ou pas…par contre la découverte des « dérivés  » me plait bien…Un faible pour la voiture, dans un parking immense tu la retrouves illico, elle a un air gai et décontracté..Le chapeau je ne sais s’il est portable souvent mais je le trouve génial ,on dirait une mise en 3D d’un de ses tableaux!

    Aimé par 1 personne

  2. Un véritable reportage, très bien documenté !
    Cet artiste n’est pas parmi mes préférences, mais je suis curieuse de toutes les peintures, je ne dis jamais non !
    Il a été un des premiers à créer des peintures abstraites, ce n’est pas rien !

    Aimé par 1 personne

  3. Quelques précisions :

    Lorsque Kandinsky est revenu à son Moscou natal après le déclenchement de la Première Guerre mondiale, son style abstrait et expressif a subi des changements qui reflètent les expériences artistiques utopiques de l’avant-garde russe. L’accent mis sur les formes géométriques, promues par des artistes tels que Kazimir Malevich , Aleksandr Rodchenko et Liubov Popova dans un effort pour établir un langage esthétique universel, a inspiré Kandinsky pour élargir son propre vocabulaire pictural. Bien qu’il ait adopté certains aspects des tendances géométriques du Suprematisme et du Constructivisme – tels que les plans plafonds chevauchants et les formes clairement délimitées – sa croyance au contenu expressif des formes abstraites l’aliénait de la majorité de ses collègues russes, qui défendaient des principes plus rationnels et systématisants .

    En 1922, Kandinsky a rejoint la faculté du Bauhaus de Weimar , où il a découvert un environnement plus sympathique pour poursuivre son art. Fondée à l’origine sur une approche germanique et expressionniste de l’art, l’esthétique du Bauhaus est venue refléter les préoccupations et les styles constructivistes qui, au milieu des années 1920, étaient devenus internationaux. Pendant ce temps, Kandinsky a approfondi ses recherches sur la correspondance entre les couleurs et les formes et leurs effets psychologiques et spirituels. Dans la composition 8 , les formes géométriques interactives colorées créent une surface pulsée alternativement dynamique et calme, agressive et silencieuse. L’importance des cercles dans cette peinture préfigure le rôle dominant qu’ils joueraient dans de nombreux travaux ultérieurs, Culminant dans son image cosmique et harmonieuse Plusieurs cercles . « Le cercle », a déclaré Kandinsky, « est la synthèse des plus grandes oppositions. Il combine le concentrique et l’excentrique sous une forme unique et en équilibre. Sur les trois formes primaires, il pointe plus clairement à la quatrième dimension.  »

    Nancy Spector source http://www.guggenheim.org

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s