As de coeur

Je peins 

Je me promène entre les Peupliers pareil à ceux de Monet, à travers les rayons du soleil, je crois voir les feuilles de Matisse, et quand je sors du cadre, je suis saisie par tout Picasso, ma mémoire m’emmène parfois dans une peinture abstraite, des vers se forment et voilà un poème…

Je peins ma vie,
la poésie des mots en noir
Avec l’encre de ma mémoire
Et la palette des années d’espoirs
Des grands pinceaux des aux revoir.

Je peins ma vie des mélodies,
Des grandes toiles du temps,
De joie et de cristal blanc…
A travers la lumière du vent,
Le cris de mes sentiments.

Je peins ma vie,
La poésie donne des ailes
Lorsqu’elle se fait aquarelle
Tes yeux m’ensorcelent
Ils ont les couleurs du ciel.

Je peins ma vie
Dans les arc-en-ciel des airs
A travers les pigments de la terre
Des fluides de la matière
J’improvise des harmonies premières

Je peins ma vie
Quand il n’y a plus de mots
Que s’entrechoquent les idéaux
Et les images des vidéos
Ma plume imagine d’autres tableaux.

Je peins ma vie
Et je peins mes envies

Défi lancé par Agoaye, « cette semaine je peins »

10 réflexions au sujet de « Je peins  »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s