As de coeur

Cette semaine j’envoie…

Cette semaine j’envoie baladé…

Envie de tout envoyer balader – Ras le bol général – burn out – démotivation – insatisfactions à répétitions – perte de sens dans ses projets – grosse fatigue. Ceci vous semble familier ? Tout ceci est en fait, est une invitation à nous arrêter. C’est une invitation qui sert à provoquer un changement. Cette invitation est généralement ni agréable ni confortable, mais elle est bien souvent aussi nécessaire que salutaire. C’est un message du corps qui nous demande d’appuyer sur « pause » ou même « stop ». Généralement, si une crise survient, c’est qu’il est important de faire le point, de se repositionner, de souffler, de remettre en question des points essentiels de notre vie.
C’est en d’autres mots, un signal pour redonner de l’élan à une manière revisitée de faire son travail, de vivre le quotidien, d’être avec les autres, d’Être tout simplement.
L’occasion de reprendre le fil de son existence, autrement. Ce changement est souvent douloureux, difficile, abrupte, parfois agressif, angoissant…
Ce qu’il est important à garder à l’esprit c’est que ce tournant souvent désagréable est nécessaire pour poursuivre son chemin de vie, même si la raison nous échappe.

Cette invitation à se repositionner, à revoir ses objectifs, ses motivations, connaître ses limites, sa manière de faire, d’être… est une proposition qui reste encore relativement confortable. A ce stade, les problèmes physiques et identitaires ne sont pas encore trop alarmants, mais déjà présents. La possibilité de se repêcher, se retrouver, se recentrer reste assez accessible. Une bonne gestion de cette période de crise permet de faire un changement vers une vie de meilleure qualité, en phase avec ses objectifs, l’esprit plus serein, apte à fonctionner avec une meilleure connaissance de soi et de ses priorités.
Sentez la nécessité de pouvoir contrôler votre vie. La maîtrise de vos pensées aura une grande influence sur vos comportements, vos relations avec les autres et votre équilibre en général. La pensée est une énergie créatrice qui a le pouvoir de faire des miracles. En ayant une pensée positive, vous pouvez agir sur les événements afin de les rendre positifs. Vous verrez votre vie sous un jour beaucoup plus agréable. Si vous êtes ici, c’est que quelque chose en vous vous appelle à faire un changement.

Que vous cherchiez à améliorer votre vie personnelle ou votre bien-être global, vos talents innés et uniques, pour vous aligner sur qui vous êtes vraiment afin de vous permettre de créer avec facilité, joie et abondance ce qu’au fond de vous, vous avez toujours désiré…

Il nous arrive tous d’avoir des moments où l’on se sent perdu. Toutes nos obligations (professionnelles, familiales) nous dépassent et nous ne savons plus où donner de la tête.

Avant d’en arriver à avoir envie de tout envoyer balader : mari, patron, enfants, posez vous quelques questions pour arriver à y voir plus clair dans votre vie.

1-Combien de temps consacrez-vous à vos activités personnelles dans une semaine ?

Par activités personnelles j’entends activité que vous faites pour votre bien être exclusivement et sans être dérangé (cela peut être prendre un bain, lire un livre, faire un sport, se former, …).

Il est primordial pour chaque être humain de pouvoir s’adonner à une ou plusieurs activités qui ont simplement pour vocation de se faire plaisir. Cette activité n’a pas besoin d’être payante (s’abonner à un club de gym, aller au cinéma). Beaucoup d’activités sont gratuites : marcher dans un endroit qui nous plait (forêt, parc, ou même une ville), prendre un bain, méditer, dessiner…

Si la réponse est 0 ou rarement, il serait sans doute temps de penser à vous. Bloquez-vous au départ ne serait-ce qu’une heure par semaine, rien qu’à vous.

2. Que voudriez-vous faire avec le temps gagné ?

Il est ultra important que vous sachiez à l’avance comment vous allez utiliser les heures récupérées. Pourquoi ?

Tout simplement parce que sinon vous allez à nouveau vous laisser envahir par d’autres choses qui vont à nouveau pirater vos journées.

3. Comment puissiez-vous vous organiser autrement ?

Existe-t-il de nouvelles méthodes, regarder les autres, demandez conseils… renseignez-vous sur les techniques, leurs avantages et leurs inconvénients, les opinions des uns et des autres. Si je fais les choses différemment, qu’est ce que cela va changer ?

4. Tout ce que vous faites est-il vraiment indispensable ?

Osez dire non !

Vous avez pris l’habitude de répondre aux demandes de vos collègues, au départ pour dépanner, pour être serviable. Et maintenant ils vous appellent par facilité. Cela leur évite de réfléchir par eux même ou d’aller chercher la solution ailleurs.

Par exemple, vous avez de bonnes connaissances Word et dès que quelqu’un à un souci il vient vous voir. Ok cela ne vous prend que quelques minutes mais sachez qu’en réalité c’est bien plus.

Vous êtes coupé dans la tâche que vous faisiez et qu’il va falloir qu’ensuite vous vous replongiez dans votre problème. Au final cela vous fait perdre non pas 3 minutes mais beaucoup plus : interruption + écouter la demande + réfléchir et lui donner sa réponse + vous remettre au travail. Faites le calcul vous même et vous verrez. Si vous êtes interrompu plusieurs fois dans votre journée, vous pouvez perdre des heures et vous devrez courir pour finir à temps ou rester plus tard.

Mettez un point d’honneur à changer cette situation.

Vous pouvez répondre gentillement (ne vous mettez pas à dos tous vos collègues !) que vous êtes très occupé et orientez la personne soit vers quelqu’un d’autre ou une amorce de solution pour qu’il cherche de lui-même. Exemple, pour Word toujours, l’aide en ligne est très bien faite et il suffit qu’il s’y penche un peu pour trouver sa solution.

Dans un premier temps vos collègues vont sans doute être surpris mais ils s’habitueront vite. Vous verrez que vous allez être de moins en moins dérangé.

Vous serez moins coupé dans votre travail, vous serez plus concentré et plus performant !

Au lieu de tout vouloir envoyer balader, prendre les choses une par une, comme elles viennent et se demander si elle est indispensable, ou si nous la faisons par habitude ou automatisme, parfois certaines choses ne sont plus utiles et elles peuvent être supprimé.

5. Il est ultra important de prendre conscience de ce que les décisions prises et les actions menées dans les précédents points ont apporté dans votre vie quotidienne.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que justement vous allez découvrir le bénéfice des choix que vous avez faits. Vous allez positiver, retrouver le moral et vouloir mener d’autres actions pour améliorer encore votre quotidien.

Défi lancé par Agoaye, « cette semaine j’envoie « 

Cet article vous a plu ? Aimez, commentez et suivez les actus du blog sur la page Facebook fleur de flocons ou abonnez-vous !

2 réflexions au sujet de « Cette semaine j’envoie… »

  1. C’est curieux, à chaque fois que j’ai envie de tout envoyer valdinguer mais grave…
    Je reçois un texte à lire qui me pousse à continuer, tout en me remettant en question, mais qui me conforte dans le simple fait que je suis dans la bonne démarche de réflexion…
    Et donc, je pousse l’analyse toujours plus loin.
    Mais les signaux que mon corps m’envoient en ce moment m’ordonnent d’apprendre à lâcher-prise.
    Ce n’est nullement un renoncement, juste la pause nécessaire, indispensable, pour ne pas tomber d’un coup et ne plus pouvoir même se relever…

    J'aime

Répondre à Lydie Hanesse Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s