As de pique

Cui Ruzhuo

Cui Ruzhuo, Finger painting of landscape, ink and colour on paper

Cui Ruzhuo est peintre chinois réputé en Chine pour ses peintures à l’encre. L’artiste réalise des créations contemporaines tout en renouvelant la grande tradition chinoise. Cui Ruzhuo, peu connu en Occident jusque récemment, se classait en tête du classement Hurun 2014, pour la première fois, avec un chiffre d’affaires total de 77 m $. Il était de nouveau en tête du classement Hurun 2016 et 2017 avec des ventes de 120 m $ et 117 m $. Il est l’artiste chinois de sa génération qui vend le plus actuellement.

Cui Ruzhuo est né en 1944 à Pékin. Il a étudié la peinture avec le peintre Li Kuchan, un des maîtres de la peinture à l’encre traditionnelle chinoise, puis il a été professeur à l’Academy of Arts and Design de Pékin jusqu’à son départ pour les Etats-Unis en 1981. Un doctorat honorifique en art lui a été décerné par le Dewey College à New York en 1984.
Il est depuis revenu dans son pays où il forme des étudiants en doctorat au sein de la Chinese National Academy of Arts.

Cui Ruzhuo peint à l’encre de Chine sur papier des tableaux inspirés des grands maîtres classiques chinois, desquels se dégage une grande sérénité. Pendant plus de 10 ans, il s’est spécialisé dans le « finger painting », une peinture qu’on pouvait voir du temps de la dynastie Qing. Il est très connu en Chine pour ses paysages majestueux enneigés, dans un style très proche de l’art traditionnel chinois, ses lavis de montagnes et ses lacs.
Cui Ruzhuo, apparemment à contre-courant de la tendance générale, multiplie néanmoins les ventes et il est en Chine l’artiste qui vend le plus et à des prix élevés. En Mai 2015, un polyptique de Cui Ruzhuo composé de 8 panneaux, peint en 2013, représentant les montagnes enneigées du Jiangnan, s’est ainsi vendu pour 30 millions $. L’année précédente, en 2014, chez Poly, une autre de ses œuvres intitulée « Landscape in Snow», peinte en 2006, avait été vendue 23,7 millions $. C’est lors de cette vente chez Poly qu’une de ses œuvres « Snowy mountain » adjugée à 28 million HK$ (plus de 3,7 millions $), avait été jetée à la poubelle par une employée de l’hotel Hyatt de Hong Kong qui faisait le ménage après la vente aux enchères. Le 3 Avril 2016, Poly Auction Hong Kong vendait pour 36,6 millions $ une œuvre de Cui Ruzhuo intitulée « The Grand Snowing Mountains » (2013), un record pour la maison de ventes aux enchères. Elle vendait aussi un dessin à l’encre de l’artiste intitulé « Misty Autumn in the Drizzling Rain » (2010), pour 141.6 millions HK$ (18,2 million $ ).
Cui Ruzhuo est en fait un passionné d’art chinois et aussi un grand collectionneur. Il possède même un musée à Pékin et un autre dans la ville de Ito au Japon. Il déclarait au South China Morning Post (Hong Kong) en Août 2014 qu’un investisseur chinois allait engager une somme de 600 million HK$ pour construire un musée privé à son nom, qu’il espérait ouvrir d’ici deux ans . «Je veux avoir plus d’exposition à Hong Kong. Hong Kong est une vitrine non seulement pour la Chine mais aussi pour les artistes chinois. Hong Kong, en tant que plateforme internationale, joue un rôle de pionnier dans la promotion de l’art chinois dans le monde. C’est une place très précieuse », expliquait Cui Rushuo au South China Morning Post.

Parmi les expositions personnelles récentes de Cui Ruzhuo, citons : en Octobre 2016 ‘Cui Ruzhuo: Glossiness of Uncarved Jade’ à Moscou et à Saint Petesbourg en Septembre 2016. Une grande exposition ‘Cui Ruzhuo’s ‘finger-ink’ show’ était présentée au Palace Museum à Pékin de Mars à Juin 2016. Durant l’été 2014, plus de 200 oeuvres de l’artiste étaient exposées au National Museum of China à Pékin, permettant de mieux faire connaître ce qu’on appelle le « finger painting ». ‘The Glossiness of Uncarved Jade – Solo Exhibition of Cui Ruzhuo [III]’, présentée par Lotus Arts Group, en association avec Poly Auction, était organisée au Hong Kong Arts Centre en Août 2014.
Les œuvres de Cui Ruzhuo font partie de la collection de nombreux musées, universités et collectionneurs privés ; ses collections s’arrachent à Hong Kong. De nombreuses œuvres de l’artiste ont obtenu des prix dans les expositions internationales.

Le tableau du samedi

《 Le samedi, on présente un seul tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plait ou nous émeut, ou nous trouble.

Et voilà.

Vous n’avez pas fait les beaux arts ? Moi non plus
On parle d’émotions,
deux mots sur le peintre,
et on partage
dixit mamazerty

On s’inscrit (ou pas) à la communauté là :

https://www.over-blog.com/community/le-tableau-du-samedi-de-lady-marianne

Cet article vous a plu ? Aimez, commentez et suivez les actus du blog sur la page Facebook fleur de flocons ou abonnez-vous ?

7 réflexions au sujet de « Cui Ruzhuo »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s