As de pique

Scène de sources d’eau

Scènes de vies joyeuses ou malheureuses, en me promenant autour de chez moi, je croise souvent des puits d’eau….

Puit d’eau en face de la mairie du Subdray (18)

L’association Mémoire et patrimoine du Subdray a réalisé une recherche sur les points d’eaux et a répertorié sur le village et les hameaux environnants vingt-cinq puits, trois pompes et des réserves d’eau.

Utilisé jusque dans les années 1970

L’un de ces puits, au croisement des rues Louis-Nérault et Paul-Dubois, est assez remarquable car il est complet et tous ses éléments, la margelle, le treuil, la chaîne, le seau, la manivelle, le toit… sont d’époque. Ce puits appartient à Madeleine Massicot-Chantereau dont la fille Marie-José explique que lorsque la famille s’est installée dans la maison, en 1897, il existait déjà.

Il a donc traversé quatre générations et a fait le bonheur d’une famille à une époque où l’eau n’était pas à la portée de tous. Avec ses 35 mètres de profondeur, il dispense une eau claire et fraîche qui a servi à se désaltérer jusque dans les années 1970 et à l’arrosage et à la lessive jusque dans les années 1960.

Celui au croisement des rues Louis-Nérault et Paul-Dubois.

Ce puits ne s’est jamais tari et apporte un charme incontestable au jardin auquel il appartient.

Les autres puits répertoriés au Subdray datent environ de la même époque. Mais il est probable qu’il en ait existé encore d’autres, bouchés au fil des années.

D’ailleurs, en 2008, lors de travaux, une excavation de forme cylindrique constituée de pierres non jointives sur 3,5 mètres de profondeur a été découverte sur la chaussée de la rue des Érables. Après examen, il s’agissait bien d’un puits insuffisamment comblé qui risquait de s’effondrer. Il a donc été rebouché.

Dans le champ du Sollier, il y a une quarantaine d’années, de nombreuses armes ont été découvertes au fond d’un puits désormais comblé.

Beaucoup d’histoires existent autour de ces puits qui cachent quelquefois dans leurs entrailles des secrets non avoués… Puits qui ont marqué la vie quotidienne d’aïeux et qui les sont les témoins du passé.

Comme le massacre des puits de Guerry

Source Le Berry article de Nadine Clavier-Chevriau

Ma participation à《 Scène de rue 》de chez Covix-lyon.

Cet article vous a plu ? Aimez, commentez et suivez les actus du blog sur la page Facebook fleur de flocons ou abonnez-vous !

8 réflexions au sujet de « Scène de sources d’eau »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s