As de coeur

Le défi du lundi

Bonjour à tous pour ce défi du lundi chez les croqueurs de mots !

Le défi consiste à préssenter un personnage, imaginer qu’il vous écrive ou que ce soit nous qui lui écrivons.

Le personnage de roman

Le terme de personnage désigne chacune des personnes fictives d’une œuvre littéraire. Le personnage romanesque est un être de papier, une construction littéraire faite de mots. Cependant, en étant doté d’une identité, d’un physique et d’un caractère, il devient vraisemblable. Le romancier le fait parler, agir et évoluer dans une certaine logique.

Malgré cette illusion réaliste, le personnage reste un assemblage, une représentation. Il convient de se demander ce qu’il signifie et quelle vision de l’homme se dessine à travers lui.

Examiner son degré d’intégration dans la société, sa relation avec les autres personnages et son évolution, chercher ses valeurs.

C’est pour cela que je peux concevoir qu’on puisse imaginé qu’un personnage fictif rencontré à travers un roman ou un film nous écrive ou que ce soit nous qui lui écrivons.

Car selon le type d’héros qu’il incarne il nous fait réfléchir sur notre être profond, notre condition, nos limites, notre place dans la societé, notre relations à autrui ou notre capacité à changer et évoluer.

Le choix

Voilà qui se complique ! La question est de savoir quel personnage choisir pour faire sa lettre, ou bien pour imaginer qu’il puisse vous écrire.

Une chose est sûre, c’est un personnage qui vous aura marqué soit par la personnalité qu’il incarne, soit par son histoire ou soit par les deux.

Un personnage qui a marqué une période particulière de votre vie. L’enfance ou l’adolescence, un tournant particulier de votre vie !

Un personnage que vous aurez découvert en tant que lecteur ou en tant qu’auteur, pour ma part, je n’ai pas encore tenté d’écrire, ce sera donc un personnage que j’ai rencontré à travers un roman que j’ai lu.

J’ai beaucoup hésité, j’aurais pu prendre Charlie, de Charlie et la chocolaterie car avant même que le film sorte je me souviens bien du livre, lu quand j’étais enfant.

J’aurais pu prendre Matilda un autre personnage de Road Dalh, et même Les Lapin Crétins ! Ou je peux m’imaginé qu’il m’écrive « Cher Arlette, on a bien remarqué que tu avais attraper les BD en catimini, comme pour te dire que tu n’as pas envie d’être assailli de question si on te surprend le livre à la main.

En effet, tu veux juste donné un sens à tout ça. Tu te demande si ce bouquin n’est pas là pour faire décompresser les gens, leur donner un peu de légèreté dans la vie !…. »

Mais je décide d’écrire à l’un des personnage d’un des derniers roman que j’ai lu.

Elle est présente dès le début, c’est le personnage principale de « On regrettera plus tard.» et « De tes nouvelles » d’Agnès Ledig.

La lettre

Chère Valentine,

J’ai beaucoup hésité à t’écrire. J’ai beaucoup hésité à t’écrire et ce pour plusieurs raisons.

La première c’est que lorsque j’ai commencer cette lettre, je n’ai pas fini de suivre tes aventures, je viens de finir, mais j’aime prendre du recul avant de donner mon avis, et la j’en aurait peut-être pas assez, la deuxième c’est que tout ne m’a pas plu. Cependant, j’ai décidé de ne pas revenir sur ma décision.

J’avais tout de même bien entamé « De tes nouvelles » lorsque j’ai commencer cette lettre et j’ai été choqué par une des scène, lorsque après avoir rencontrer le bûcheron, tu retournes le voir dans la forêt par curiosité.

Et que là, tu es plaquée contre l’arbre, il y a l’absence de dialogue, cet homme que tu ne connais pas, qui ne semble pas te connaître non plus, se permet de te toucher, pire que ça, il glise sa main sur tes parties intimes, et ceci est décrit comme quelque chose de tout à fait normal ! Cette scène renforce la culture du viol, car en réalité ce comportement est inadmissible. Faire croire dans l’inconscient collectif qu’une femme qui ne dit rien, consent, c’est dangereux, cela laisse croire aux femmes qu’elle n’ont pas le choix ! Et aux hommes qu’ils ont raison de se comporter comme ça. Cela laisse croire que quand une femme est attirée par un homme, celui-ci a tous les droits sur elle. Il y a d’une manière général quelque chose qui me dérange dans tes relations.

Un peu en désaccord avec toi aussi lorsque tu hésite à dire à Anna-Nina que tu ne connais pas cet homme, en pensant que tu est en train de lui mentir. Non, ce n’est pas en voyant une personne que deux fois qu’on peut prétende la connaître ! Et même si la rencontre fût intense.

De plus, je trouve pas mal de cliché dans cette histoire, et j’ai horreur de ça ! Ensuite, tu dégoulines de bons sentiments, un petit peu trop même. Je fini par tourné en rond ! Puis heureusement, tout ceci fini par exploser ! Heureusement, je commençais à me demander si ce n’était pas un peu trop tous ces discours psycho-philosophiques.

Cependant, tu es entourée de personnages attachants, à commencer par Gaël et son dépassement de soi, il y a aussi Gustave, quant à Anna-Nina, elle a un raisonnement parfois bien trop mature pour son âge.

Tous ces gens, j’aurais pu les rencontrer dans la vraie vie, j’émet juste une réserve sur Anna-Nina.

Voilà il est tard, très tard et je dois te laisser. J’espère que tu vis heureuse. Peut-être que j’aurais de tes nouvelles… Ou pas ! En tout cas, je t’es dit ce qui me semble être utile.

Crois-en en mes sentiments les meilleures !

Arlette

Cet article vous a plu ? Aimez, commentez et suivez les actus du blog sur la page Facebook fleur de flocons ou abonnez-vous ?

Publicités

9 réflexions au sujet de « Le défi du lundi »

  1. Il y a aussi des romans qui mettent en scène des personnes réelles, notamment parce que c’est une bonne manière de faire connaître leur histoire aux lecteurs. Je pense ainsi, pour « rebondir » sur ce beau prénom de Valentine, à deux romans de Valentine Goby, Un paquebot dans les arbres et Kinderzimmer.
    Chaque lecture est une interprétation et un ressenti. Je fais partie d’un club lecture où l’on se prête les livres et chacun en discute. C’est une source d’échanges fort intéressants.
    Bises et belle journée

    J'aime

    1. C’est vrai, les témoignages de vies sont des bons moyens de faire connaître l’histoire. Merci pour ces suggestions.
      Je suis d’accord chacun son ressenti…
      Merci Bonne journée !

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s