As de pique

Arthur Rackham

Depuis des siècles les artistes ont été captivés par les couleurs chatoyantes de l’automne et ses thèmes du changement et du déclin.

« Autumn Fairies » from ‘Peter Pan in Kensington Gardens’, Arthur Rackham (1867-1939) / Private Collection / Bridgeman Images.

Arthur Rackham (19 septembre 1867 – 6 septembre 1939), né à une époque victorienne qu’il a perpétuée et documentée par le biais de son art. Il est un artiste britannique, illustrateur de nombreux livres.

Rackham est né à Londres dans une famille qui compte douze enfants. À 18 ans, il travaille comme employé au « Westminster Fire Office » et commence à étudier à l’École d’Art de Lambeth. Dès 1888 il expose à la Royal Academy comme aquarelliste.

En 1892 il quitte son poste d’employé et commence à travailler comme journaliste et illustrateur pour l’hebdomadaire Westminster Budget. Cependant, ses premières œuvres n’ont pas encore la dimension fantastique ou merveilleuse qu’elles auront par la suite : Rackham n’a pas encore trouvé son style, et n’a pas le succès qui lui permettra par la suite de choisir les œuvres littéraires qu’il veut mettre en images. Son premier recueil d’illustrations est publié en 1893. Dès lors et jusqu’à sa mort en 1939, il illustrera de nombreux ouvrages. La première manifestation de son goût pour une certaine préciosité trouvera son expression dans l’édition illustrée de The Dolly Dialogues, d’Anthony Hope, en 1894.

En 1903, il épouse Edyth Starkie (1867-1941) dont il aura une fille, Barbara (1908-1993).

Rackham gagne la médaille d’or à l’exposition universelle de Milan en 1906 et une autre à l’exposition internationale de Barcelone en 1911. Ses œuvres font l’objet de nombreuses expositions, notamment au Louvre (Paris) en 1914. Membre de la Royal Watercolour Society, il est nommé Maître de l’Art Workers’ Guild en 1919. Il fut un collaborateur du magazine pour enfants Little Flock.

On se souvient de lui pour avoir illustré Peter Pan et le vent dans les saules parmi de nombreux livres.

Arthur Rackham meurt en 1939 d’un cancer dans sa propriété de Limpsfield dans le Surrey.

Le tableau du samedi

Pour le thème « Automne à la campagne ou libre » proposé cette semaine par Mamykool.

《 Le samedi, on présente un seul tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plait ou nous émeut, ou nous trouble.

Et voilà.

Vous n’avez pas fait les beaux arts ? Moi non plus
On parle d’émotions,
deux mots sur le peintre,
et on partage
dixit mamazerty

On s’inscrit (ou pas) à la communauté là :

https://www.over-blog.com/community/le-tableau-du-samedi-de-lady-marianne

Cet article vous a plu ? Aimez, commentez et suivez les actus du blog sur la page Facebook fleur de flocons ou abonnez-vous ?

6 réflexions au sujet de « Arthur Rackham »

  1. merci d’avoir choisi le thème sur l’automne-
    c’est très beau- féérique- les petites semblent s’amuser avec ce grand vent—
    de jolis tons déclinés en brun-
    bon samedi- ici vent et gris-
    bisous-

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s