As de pique

Petit calendrier historique

Chaque jour, je regarde ce qu’il s’est passé ce jour-là, je sélectionne un évènement ou deux chaque jour et je vous fais partager ce que j’ai choisi de retenir chaque jour à la fin de la semaine.

Le 18 mars 1962, il y a 57 ans,

Signature des Accords d’Evian

Les négociations concernant le règlement du conflit franco-algérien aboutissent à la signature des accords d’Evian. Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement provisoire de la République algérienne, Krim Belkacem et le ministre français des Affaires algériennes Louis Joxe (assisté de Robert Buron et Jean de Broglie) reconnaissent la souveraineté de l’Etat algérien. Les accords d’Evian mettent fin à huit ans de guerre et à plus d’un siècle de présence française en Algérie. Le cessez-le-feu est programmé pour le lendemain, à midi. Près d’un million de personnes quittent le pays (non-musulmans, juifs et Français), ainsi que 150.000 harkis (Algériens ayant combattu du côté français). C’est un véritable déchirement pour des populations implantées souvent depuis des siècles dans le pays ; une cassure révélatrice de la violence du conflit. La France s’engage à évacuer progressivement ses troupes et à maintenir son aide économique pendant trois ans. Elle obtient des assurances sur le pétrole et bénéficie d’un « droit de préférence ». Malgré la signature des accords, la guerre va continuer à faire rage jusqu’à la proclamation solennelle de l’indépendance de l’Algérie le 3 juillet 1962.

Le 19 mars 2019

Première femme lauréate du prix Abel de mathématiques

L’Américaine Karen Uhlenbeck remporte le prix Abel et devient à ce titre la première femme à recevoir cette récompense.
Le prix international Abel pour les mathématiques, décerné depuis 2003, est la plus haute distinction dans cette science.
« Karen Uhlenbeck reçoit le prix Abel 2019 pour son travail fondamental dans l’analyse géométrique et la théorie de jauge qui a radicalement modifié le paysage mathématique», a déclaré le président du comité Abel, Hans Munthe-Kaas.
« Ses théories ont révolutionné notre compréhension des surfaces minimales, telles que celles formées par des bulles de savon, et des problèmes de minimisation plus généraux en dimension supérieure », a-t-il fait valoir dans un communiqué.
Spécialiste des équations aux dérivées partielles, elle est également une figure de proue de l’égalité des sexes en sciences et en mathématiques.

Le 20 mars 2003, il y a 16 ans,

Liberté pour l’Irak

Le 20 mars 2003, les troupes américaines envahissent une deuxième fois l’Irak de Saddam Hussein avec, cette fois, la ferme intention de renverser le dictateur. Dix-huit mois après les attentats d’al-Qaida contre les tours du World Trade Center et le Pentagone, le président américain George W. Bush ne s’est pas contenté de traquer les commanditaires dans leur repaire afghan. Il a souhaité aussi en profiter pour liquider le régime irakien, bien que celui-ci fut plutôt hostile aux terroristes d’al-Qaida. Sur la foi d’un grossier mensonge concernant d’hypothétiques « armes de destruction massive », le président et son Secrétaire d’État Colin Powell ont obtenu l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU. L’opération « Freedom for Iraq » conduit à la prise de Bagdad dès le 9 avril 2003, en frappant Bagdad de plein fouet, les troupes américaines mettent fin aux pourparlers engagés par l’ONU depuis des mois. Cette manoeuvre marque le début d’une nouvelle guerre du Golfe et une certaine scission diplomatique entre les nations soutenant les convictions du président américain George W. Bush et celles anti-guerre. Avec une maladresse insigne, les Américains congédient aussitôt toute l’administration et l’armée, hissant aux commandes du pays des opposants plus ou moins recommandables. L’intervention prend fin le 15 décembre 2011, en avance de deux jours sur le calendrier officiel, avec un bilan piteux : 4.500 tués du côté américain et de nombreuses «bavures» dans la population civile, une dette américaine accrue de mille milliard de dollars, mais aussi du côté irakien un million de déplacés, 100.000 morts, un pays ruiné et éclaté entre chiites, sunnites et Kurdes, la fin de deux mille ans de présence chrétienne sur les bords du Tigre… Last but not least, le gouvernement irakien de Nouri al-Maliki, laborieusement installé par les Américains, est aux mains de la majorité chiite et allié de son voisin, la République islamique d’Iran, ennemie déclarée des États-Unis.

Le 21 mars 1804, il y a 215 ans,

Publication du Code Civil

La loi du 30 ventôse an XII instaure le Code civil. Voulu par le Premier consul Napoléon Bonaparte, ce recueil de textes établit un arsenal juridique unique qui s’applique sur tout le territoire et pour tous les Français. S’inspirant du droit révolutionnaire et du droit romain, le Code Civil consacre les grands principes de la Révolution : liberté de la personne, liberté et sûreté de la propriété, abolition de la féodalité, laïcité, etc. Il reste l’un des chefs d’Etat ayant établi le plus d’institutions durables dans le temps. Tel que le Code civil, promulgué ce jour en 1804, pris pour exemple par de nombreux pays. Ce recueil de lois clair et concis est l’aboutissement de plusieurs années de travail. Il met bas les coutumes locales et les particularismes. Pourtant il égratigne au passage les droits qu’avaient acquis les femmes au Moyen Age, dans ce premier code civil, les femmes ne bénéficient pas des mêmes droits que les hommes. En effet, l’accent est mis sur leur « incapacité civile ».

Le 22 mars 1841, il y a 178 ans,

Loi sur le travail des enfants

Le 22 mars 1841, une loi limite en France, pour la première fois, le travail des enfants employés dans les manufactures, usines ou ateliers. La loi est promulguée par Louis-Philippe, roi des Français, le maréchal Jean-de-Dieu Soult (73 ans) étant président du Conseil. L’âge minimum d’embauche est fixé à 8 ans et à 13 ans s’il s’agit d’un travail de nuit. La durée du temps de travail est établi à 8 heures par jour pour les enfants de 8 à 12 ans et à 12 heures pour ceux entre 12 et 16 ans.
Elle s’inspire d’une loi similaire promulguée en Angleterre neuf ans plus tôt, en 1833.

Le 23 mars 1748, il y a 271 ans,

Pompéi, mise au jour

Les premières fouilles de la cité de Pompéi sont entreprises. Totalement recouvertes de cendres et de lave lors de l’éruption du Vésuve (79), elle tomba peu à peu dans l’oubli. Ce n’est qu’au cours du XVIe siècle que ses ruines furent découvertes. Dix ans après les premières recherches effectuées sur le site d’Herculanum, Pompéi devient à son tour le centre de toutes les attentions. Quelques objets sont déterrés mais les premières recherches scientifiques et organisées ne commenceront qu’en 1860, avec Giuseppe Fiorelli. Les bâtiments seront alors classés et figureront sur un plan précis. On commencera également à extraire et reproduire les corps conservés des victimes. Ces découvertes provoqueront un engouement démesuré pour l’archéologie et l’antiquité. Les fouilles se poursuivront avec quelques interruptions jusqu’au XXIe siècle.

Le 24 mars 1882, il y a 137 ans,

Découverte du bacille de la tuberculose

Le médecin et microbiologiste allemand Robert Koch annonce à la société physiologique de Berlin qu’il a découvert le bacille de la tuberculose. Il démontre le caractère contagieux de ce que l’on considère alors comme « la maladie du siècle ». Des mesures de lutte vont être prises partout en Europe mais il faudra attendre 1921 pour voir la tuberculose reculer vraiment avec la mise au point du vaccin du bacille de Calmette et Guérin (BCG).

Cet article vous a plu ? Aimez, commentez et suivez les actus du blog sur la page Facebook fleur de flocons ou abonnez-vous ?

2 réflexions au sujet de « Petit calendrier historique »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s