As de pique

Revenons à nos moutons

Tous les jeudis chez Lilou Soleil.

Vous proposez une expression pittoresque de notre belle langue française. Vous pouvez développer et illustrer selon votre envie.

« FEMME ACTUELLE – La rédac’ décortique l’expression « revenons à nos moutons » » par Femme Actuelle sur maTVpratique.com

Signification

Revenons au sujet qui nous occupe.

Origine

Cette expression, qui se prononce en général après une digression, nous vient de 1464.

Si, pour les moutons de Panurge, il faut se référer à Rabelais, pour ces moutons-ci on reste dans la littérature ancienne, c’est cette fois vers une comédie de la fin du Moyen-Âge qu’il faut se retourner, « La farce de Maître Pathelin [1] ».

Dans cette histoire, on assiste à un procès dans lequel Maître Pathelin est un avocat douteux qui a réussi à extorquer des marchandises à un drapier, Guillaume Joceaulme. Or, dans ce procès, on juge un berger qui a dérobé des moutons à ce même drapier.
Étonné de voir Pathelin dans ces lieux, Joceaulme s’embrouille et entremêle les deux histoires. Le juge ne comprenant pas pourquoi il est question de draps, dit alors au plaignant : « Revenons à nos moutons ! ».

« De par le diable, vous bavez !
Eh ! Ne savez-vous revenir
Au sujet, sans entretenir
La cour de telle baveries ?
Sus, revenons à ces moutons !
Qu’en fut-il ? »

Le public est mort de rire

La réplique est restée culte au point de devenir une expression courante qui a gardé le même sens : il s’agit de revenir au point essentiel qui nous préoccupe.

[1] Ce Pathelin-là n’a bien sûr rien à voir avec le « patelin », lieu perdu dans lequel vous habitez.

Exemple

« […] le soir même une autre diligence me ramenait dans la direction de mon paisible chef-lieu de canton… Mais je m’égare : revenons à nos moutons. »

Alphonse Allais – Contes et chroniques

« Trio de moutons » de Carol Boudreau

Cet article vous a-t-il plu ? Aimez, commentez et suivez les actus du blog sur la page Facebook fleur de flocons ou abonnez-vous ? Cela fait toujours plaisir.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Revenons à nos moutons »

  1. merci de rafraîchir ma mémoire et de me renvoyer à mes profs de français de collège qui n’avaient pas hésité à tirer le fil aussi autour des moutons. Je crois même qu’on avait joué un morceau de la farce de Maître Patelin bises

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s