Bilan de fin d’année 

Je ne suis pas fan des bilans de fin d’année, cependant comme la plupart des gens, j’y pense.

C’est pourquoi, je pense qu’au lieu de ressasser sans cesse mes pensées et laisser le temps faire, je me permets de mettre au clair mes résultats et me rappeler le pourquoi d’avoir choisi de faire tel projet ou d’améliorer tel domaine ?

Pourquoi ? Car il est bien parfois de faire le point, pour savoir où nous en sommes et préparer ainsi ses objectifs.

J’ai réfléchi et aussi rechercher sur le net ce qui pourrait m’aider à organiser mon bilan, ce qui suit est un mixte de mes réflexions et de mes recherches.

Ici ou  

image

L’objectif d’un bilan est de mettre à plat l’ensemble des réalisations et évènements qui ont jonché votre quotidien pendant une période donnée. L’intérêt d’un tel exercice est de tirer les conclusions des évènements qui ont eu cours et surtout, prendre du recul ! J’insiste sur ce dernier point car, pris dans le feu de l’action, entre les différentes contraintes, imprévus et urgences du quotidien, il n’est que trop rare pour nous de lever la tête et observer notre vie à une plus haute altitude.

Reconnaissez et célébrez le chemin parcouru.

Le chemin parcouru n’est pas seulement ce que vous avez fait, mais surtout ce que vous avez appris, les prises de conscience et changement de pattern intérieur, les défis que vous avez relevés, les émotions et peurs que vous avez dépassées et regardées avec courage pour les libérer, etc.

Lorsque vous dressez le bilan de votre année, gardez bien en tête l’objectif suivant : Comprendre !

L’idée d’un bilan n’est pas de vous donner des bons et mauvais points pour chacune de vos actions, bien qu’il soit important de vous auto-congratuler dès que nécessaire et garder en mémoire vos victoires pour renforcer votre confiance en vous. Votre bilan doit plutôt vous permettre de comprendre ce qui a marché pour vous cette année, quels ont étés les facteurs de vos réussites et, plus encore, comment reproduire des résultats identiques voire meilleurs. Dans un même temps, le bilan doit également vous aider à déterminer où vous avez échoué mais surtout en comprendre les raisons de votre échec afin d’éviter de les reproduire.

Comment faire autrement?
Évaluez votre direction, les stratégies et les choix que vous avez faits cette année et décidez de les maintenir ou de les modifier. Prenez des décisions conscientes sur le chemin à parcourir l’an prochain. Que ces décisions soient basées sur l’écoute du cœur, de la guidance interne. Je vous suggère de valoriser au-dessus de tout votre temps et énergie, ajuster votre rythme de vie pour en prendre soin.

À ces différents points de compréhension, ajoutez également une étude sur votre position actuelle (aussi bien d’un point de vue personnel que professionnel).

Êtes-vous satisfait de votre vie au quotidien ? Quels sont les points qui se sont améliorés cette année ? Quels sont les aspects de votre vie qui se sont détériorés ?

Tirez les conclusions pour chacune de vos réponses puis, essayez, une fois de plus, de comprendre l’origine de chaque évènement afin de corriger ou éviter de reproduire les mêmes erreurs. Dans un même esprit, recherchez les causes réelles de vos réussites afin que vous puissiez les dupliquer à d’autres domaines.

Aller à l’essentiel, en nous demandant si cette année a été plutôt bonne ou mauvaise sur le plan personnel et sur le plan social. 

Comment je me suis senti avec tel ou tel personne ? Quels ont été les événements marquants de cette année et comment je les ai vécu ? Sur quoi devrais-je lâcher-prise ?  Qu’est-ce que j’ai terminé et que je suis content(e) que ça soit fini ? 

Puis approfondir, en découpant par catégories comme les horoscopes par exemple : Amour, Travail, Santé . On peut imaginer aussi Coeur, Mentale, Physique. Puis aussi sur les différents domaines de la vie Financiers, Spiritualités, Relationnels (Famille, Amis, Social, Couple) , Apprentissages, Intellectuelles, Intelligences, Éducations, Environnementales, Loisirs, Passions, Images et développements personnelles, Contributions au monde… et les schématiser dans une roue de vie.

Quelle place, importance et temps j’accorde à telle ou telle dimension ? Ou plus précisément, pour et avec qui ?

Le bilan de fin d’année est le moment idéal pour vous aider à remettre calmement à plat chaque aspect de votre vie. Encore une fois, l’objectif n’est pas de vous dévaloriser suite à vos échecs mais de vous aider à améliorer votre avenir. Comme je l’évoquais plus haut, le bilan se veut être une conclusion mais aussi une ouverture vers tout autre chose. Ainsi, servez-vous du bilan pour clôturer une étape de votre vie et… En ouvrir nouvelle enrichie de votre expérience.

Dès que le point final de votre conclusion sera posé, vous pourrez enfin prendre une feuille vierge et commencer une toute nouvelle histoire. Cette dernière vous l’écrirez avec un regard, une énergie et un enthousiasme totalement neufs, le tout avec une plus grande expérience vous permettant de mener au mieux cette nouvelle page de votre vie.
Cette nouvelle page, sera introduite par les résolutions ou plutôt les objectifs de la nouvelle année. Les bases, d’un série de nouveaux et grands projets.

Définir un plan, avec des objectifs et des actions précises à mettre en place, mais faites-le à partir de cette énergie « boostée ». Passez tous les objectifs au filtre opérationnelle : évaluation-décision-action.

Utilisez tous vos sens pour créer votre vision.

Imaginez comment vous vous sentiriez une fois avoir atteint vos objectifs, ressentez-le, visualisez, écoutez. Le fait d’utiliser l’imagination permet d’ancrer cette vision en soi et c’est un outil dès plus puissants et accessible à tout moment. Rester vigilant aux opportunités, aux messages et guidances pour y arriver. Booster l’énergie de vos rêves. 

Soyez exigeants mais réalistes :

Un an pour valider ces objectifs c’est certes énormément de temps mais vous fixer des objectifs trop ambitieux pourra vous démotiver rapidement selon le vieil adage bien connu :《 j’ai tellement de trucs à faire que je ne sais plus quoi faire 》

Soyez précis
Un objectif se doit d’être défini de façon quantifiable et dans le temps afin qu’on puisse juger très rapidement s’il a été atteint, avec le minimum d’interprétation possible :

Faux Objectif : Gagner plus d’argent

Véritable Objectif : Gagner 2000€ de plus en un an : l’objectif est défini en quantité (2000€) et en délai (un an)

Ainsi, lorsque vous chercherez à faire le bilan de vos objectifs l’année prochaine, il n’y aura qu’une seule réponse possible à l’atteinte d’objectif : Oui ou Non.

En attendant, je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes, profitez-en bien… et n’oubliez pas de faire le bilan de l’année 😉

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s