As de pique

Jeudi poésie

Pour les croqueurs de mots, Jill Bill propose «l’injustice» ou laissé au choix.

J’ai choisi ce poème que j’ai trouvé sous différents titres comme

«Ouvre-moi, mon frère !»

« J’ai frappé »

ou plus couramment

« L’homme qui te ressemble »

J’ai frappé à ta porte,
j’ai frappé à ton coeur
pour avoir un bon lit,
pour avoir un bon feu.
Pourquoi me repousser ?
Ouvre-moi, mon frère !…

Pourquoi me demander
si je suis d’Afrique,
si je suis d’Amérique,
si je suis d’Asie,
si je suis d’Europe ?
Ouvre-moi, mon frère !….

Pourquoi me demander
la longueur de mon nez,
l’épaisseur de ma bouche,
la couleur de ma peau
et le nom de mes dieux ?
Ouvre-moi,mon frère !….

Je ne suis pas un Noir,
je ne suis pas un Rouge,
je ne suis pas un Jaune,
je ne suis pas un Blanc,
mais je ne suis qu’un homme.
Ouvre-moi, mon frère !…

Ouvre-moi ta porte,
ouvre-moi ton coeur
car je suis un homme,
l’homme de tous les temps,
l’homme de tous les cieux,
l’homme qui te ressemble !…

René Philombé, poète camerounais

Cet article vous a plu ? Aimez, commentez et suivez les actus du blog sur la page Facebook fleur de flocons ou abonnez-vous ?

Publicités

11 réflexions au sujet de « Jeudi poésie »

  1. un beau choix de poème pour illustrer le mot injustice et que je rapproche de la citation de Tahar Ben Jelloun relevée par Jill « La nature a créé des différences, l’homme en a fait des inégalités »
    merci et belle journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s