As de pique

Scène de rue Zomeka

La tour bleue en 2014 à Bourges avant sa destruction.

En Décembre 2014, Zomeka, Disk et Morne DMJC ont été invité par le collectif Urb’annale à peindre les 4 faces de la Tour Bleue, ancien immeuble d’habitation de Bourges.

Mélanie Elzingre / Zomeka

Peintre animatrice enseignante arts plastiques direction artistique & régie générale [Bourges- Paris- Gap]

Née en 1981, en région parisienne, Mélanie peint, dessine, crayonne, des chevaux, des univers fantastiques, puis plus tard des formes biomécaniques, organiques… à 17 ans elle devient « la plus jeune décoratrice d’Europe » pour des prestations événementielles liées aux musiques éléctroniques.

Peinture fluo, toiles de grands formats, elle réalise de nombreuses installations et voyage en Europe pour décorer des lieux toujours différents.

Elle réalise également des décos au pinceau et se spécialise dans la reprodiction de logo et de peintre en lettres.

Elle crée en 2001 l’association ZO MEKA et du projet UNIKA afin de permettre le développement d’ activités artistiques et entraine avec elle dans l’aventure une poignée d’amis peintres et photographes.

Elle intervient en qualité de peintre décoratrice, encadre des ateliers auprès de différents publics et met en place de nombreux projets d’échanges culturels et artistiques (« Los ninos de colores » : échange avec le Pérou, « Le Temps d’une Couleur  » : rencontre internationale de Graffiti). Avec « UNIKA Graffiti Equestre », véritable investissement personnel, elle met en scène la rencontre entre ces deux passions et entraine dans l’aventure une troupe d’artistes d’horizons variés.

En parallèle ses études évoluent autour de la peinture et des chevaux : titulaire d’un DEUG Métiers du Sports (management sportif option équestre) et du BAFA, puis d’un MASTER 1 en arts plastiques, elle mène de front son engagement dans ces deux disciplines : l’équitation et la peinture.

Elle rencontre des graffeurs sur les bancs de la Fac à St Charles et Fontenay-aux-roses et se met à la bombe après avoir été invitée sur une fresque collective. De là son engouement pour le Graffiti et les fresques de grandes evergures l’amène peu à peu à coordonner des projets de décorations Graffiti avec des municipalités, la SNCF ou encore la DIRif.

A ses heures chargée de communication et de diffusion, elle est à l’aise dans la coordination d’équipe.

En 2008 elle assure la direction artistique de la Rencontre Internationale de Graffiti « Le Temps d’une Couleur » à Gap,
et intervient 5 ans à Gap avec le LAP sur de nombreux projets, s’impliquant dans la vie locale.
( assises de la culture, développement de liens sociaux culturels et artistiques et la coordination du Festival Graff)

Après une brève résidence au Musée Museum departemental de Gap ( qui conserve deux oeuvres, accrochée en façade du bâtiment et sur les portes de sorties de secours), elle produit quelques toiles et continue ponctuellement d’exposer ses oeuvres.

Peintre au style abstrait et dynamique, elle joue de la bombe comme du crayon, et aime mélanger les techniques.
Elle peint grand, vite et coloré, des formes abstraites et figuratives, mélangeant les éléments graphiques.

Souvent influencée par la Bande dessinée dans le choix des traités de mise en couleur (Giraud, Métal Hurlant, Druillet…) elle mêle parfois à ses compositions abstraites des tracés crayonnés et illustratifs.

Présences animales, mécaniques, organiques, mêlant tracés énergiques et techniques mixtes.

Après deux voyages en Amérique du Sud ( Pérou-Bolivie-Chili, puis Mexique), elle continue de développer un réseau d’échange international avec des artistes étrangers, en acceuillant régulièrement des résidences et en assurant l’accompagnement technique, humain et la mise à disposition de son réseau.

Avec l’association elle intervient comme animatrice auprès de différents publics, et s’attache à faire découvrir sa pratique aux plus nombreux, dans une volonté de partage et de transmission de savoir-faire.

Depuis peu elle s’implique dans le milieu du spectacle équestre en apportant un soutien graphique, logistique et de communication à des artistes équestres en échange d’apprentissages variés dans le domaine du dressage et de la Haute école.

Dans l’idée de profiter de la vie autant à cheval qu’à pied devant un mur, si ce n’est les deux, bien en couleurs !

Source : http://www.zomeka.com

Ma participation à 《 Scènes de rue 》de chez Covix-lyon.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Scène de rue Zomeka »

  1. j’adore les fresques et les graffitis (non, pas les tags…l’art de rue…pas l’écriture revancharde qui certes a une place aussi mais qui me touche moins ou pas)….Ces peintures sont superbes, et animent d’une vie fofolle et onirique, colorée, ce bâtiment par ailleurs désolant

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s